Reformation des Bérus

Ici on cause, on débat, on discute, on s'engueule, on recherche des trucs, en lien plus ou moins direct avec le punk DIY / Punx with brainz !
Avatar du membre
Chéri-Bibi
pilier de bar
pilier de bar
Messages : 1061
Enregistré le : 11 mars 2006 22:41

Re: Reformation des Bérus

Message par Chéri-Bibi » 27 oct. 2020 23:40

Nhuman punk a écrit :
27 oct. 2020 10:43

Après dire que loran est nationaliste breton c'est un peu du raccourci... qui dit indépendantiste ne dit pas nationaliste... (je précise que je ne suis pas indépendantiste! même si oulala horreur pour certains j'aime ben la langue bretonne!) Et aimant la musique populaire bretonne je trouve les ramoneurs de menhirs assez indigestes haha
Moi c'est le biniou que je supporte pas. Par contre j'ai vu les frères Morvan y'a quelques années dans un festnoz où j'avais rencard avec Ben UVPR et c'était très sympa ! Quant à l'indépendantisme breizhois, étant donné que la ville en France où y'a le plus de Bretons est Paname, le fait est qu'avec la capitale de l'État centralisateur jacobin, les Bretons se sont déjà emparé du pays tout entier, s'infiltrant jusque dans les plus hautes sphères...
Il faut le dire (mais pas trop fort).
IN GIRUM IMUS NOCTE ET CONSUMIMUR IGNI
Nous tournons en rond dans la nuit et le feu nous dévore

bub
pilier de bar
pilier de bar
Messages : 786
Enregistré le : 08 mars 2005 10:25

Re: Reformation des Bérus

Message par bub » 30 oct. 2020 9:32

kolonel muller a écrit :
27 oct. 2020 14:29
Serais-je donc le seul à le trouver ... correct ? :oops:
Honnêtement, c'est pas vraiment la suite de "souvent fauché". Que ce soit au niveau des paroles ou de la musique.
Les préoccupations sont différentes, l'approche musical a évoluée, c'est autre chose et ca se ressent.
Perso, ca me botte beaucoup moins... Mais c'est correct dans le microcosme franchouillard, oui ;)

Punk is dead
touriste
touriste
Messages : 44
Enregistré le : 04 mai 2019 13:03

Re: Reformation des Bérus

Message par Punk is dead » 06 nov. 2020 15:46

@ Chéri Bibi

un universitaire pour moi c'est pas mon monde, je défends pas la recherche, des gus payés une blinde pour nous expliquer la vie, merci. Et Amnesty, politiquement c'est des soc-dems, pis c'est une ONG. Fin si on trouve qu'il faut mettre des pansements, c'est pas un ennemi non. La croix-rouge aussi, la Cimade pareil c'est des Tovarichs. Voter pour contrer l'extrême droite ? Misère de l'antifascisme, antifascisme de la misère... Depuis quand voter a permis de détruire l'extrême droite ? Et la vidéo de Lauran from Britannie (un "mage dans les bois" selon lui-même) où il raconte une anecdote qui tire les larmes dans les chaumières, c'est beau.

Le nationalisme c'est pas juste d'extrême droite. C'est la défense d'une nation, de son histoire, de ses frontières. De dire qu'elle est différente, que c'est mieux qu'ailleurs. A lire ou à relire, "L'appel constant du nationalisme" de Fredy Perlman.

Pour les reformations, bah perso je comprends pas, si c'est pas pour se faire de la thune (10000e pour jouer les Ludwig, les Cadavres qui demandant à bouffer au resto et à pioncer à l'hôtel !) c'est quoi ?

Avatar du membre
Chéri-Bibi
pilier de bar
pilier de bar
Messages : 1061
Enregistré le : 11 mars 2006 22:41

Re: Reformation des Bérus

Message par Chéri-Bibi » 09 nov. 2020 23:13

Hum, t'es sacrément bon dans les raccourcis réducteurs décidément.

Que tu fréquentes pas d'universitaires, donc que ce soit pas ton monde, soit (même si ça fait belle lurette qu'universitaire n'est plus un synonyme automatique de bourgeois). Mais que tu défendes pas la recherche, ça veut dire quoi exactement ? Nique les sciences ("dures" ou "humaines") ? Là faut que t'approfondisses ta pensée, c'est pas clair.

Oui, on peut voir la Croix Rouge ou la Cimade comme des pansements alors qu'il faudrait avant tout enlever les barbelés. M'enfin, c'est comme les Restos du Coeur : ils ne mettent certes pas en cause le système (contrairement d'ailleurs au Secours populaire français) mais ils permettent à beaucoup de bouffer. C'est déjà ça.
Quant à Amnesty Internationale, elle a développé un réseau d'alerte qui s'est avéré maintes fois efficace pour mobiliser sur des situations invisibilisées. Si c'est des soc-dém', c'est un moindre mal. T'es pas obligé d'aller boire des coups avec eux.

Voter contre l'extrême-droite est inutile ? Peut-être. On peut aussi lui taper dessus. Perso je préfère parfois faire les deux pour plus de sécurité :lol:
Mais oui, ça se discute (d'ailleurs y'a même un topic pour ça sur ce même forum, si c'est pas formidable !). Tout comme les positions de Loran. Tu peux même en discuter avec lui vu qu'il est tout à fait abordable.

Le nationalisme sous toutes ses (différentes) formes, c'est pas mon truc. Comme les frontières et les nations. Donc je vois pas pourquoi tu t'adresses spécifiquement à moi pour causer de ça.

Quant aux reformations, bon, y'en a des biens...
Évidemment, si les groupes demandent à bouffer au resto et à dormir à l'hôtel, je comprends ta colère ! Les restos et les hôtels, c'est plein d'universitaires !
IN GIRUM IMUS NOCTE ET CONSUMIMUR IGNI
Nous tournons en rond dans la nuit et le feu nous dévore

Punk is dead
touriste
touriste
Messages : 44
Enregistré le : 04 mai 2019 13:03

Re: Reformation des Bérus

Message par Punk is dead » 13 nov. 2020 22:50

Non je ne défends pas la recherche, certainement pas. La recherche est au service de l'Etat. D'ailleurs, une grande partie de la recherche est dans le domaine du nucléaire. Je ne suis pas pour une "recherche indépendante"... de qui ? de quoi ? Je suis pas pour l'Etat social, ni marxiste ni social démocrate. Les chercheurs-ses ne recherchent en rien l'émancipation, et je dis ça j'en ai connu. Oui nique la science, la nouvelle religion laïque. Le gouvernement des scientifiques est la même horreur que les autres. Non mais je rigole, vive le progrès, les smartphones, le nucléaire et netflix, ainsi que la recherche indépendante et de gôche.

La croix rouge et la cimade permettent pas de bouffer. Il existe de nombreux témoignages, en Italie y'a eu des campagnes contre la croix rouge vu qu'illes gèrent les CRA là bas et lors d'un meurtre policier dans un CRA, illes ont regardé. La Cimade, le bouquin "Feu aux CRA" dedans t'as des témoignages de personnes qui disent ne pas voir dans les CRA la différence entre la Cimade et es flics. Mais bon, illes sont de gôche alors je suppose que ça va. Faut pas être regardant-e, du moment que c'est des humanitaires... l'humanitaire c'est bien. Je suis pas pour le moindre mal, c'est un argument depuis des années, qui fait accepter l'existant.

Voter contre l'extrême droite ? Ah Chirac d'un coup il devient cool ? Macron aussi ? Nan mais ça va, c'est pas comme si illes faisaient passer les lois demandées par l'extrême droite... putain on en est encore là... La gauche c'est pas comme si c'était la salle d'attente du fascisme.

Les hôtels et les restos, c'est punk et DIY.

bub
pilier de bar
pilier de bar
Messages : 786
Enregistré le : 08 mars 2005 10:25

Re: Reformation des Bérus

Message par bub » 14 nov. 2020 14:19

Punk is dead a écrit :
13 nov. 2020 22:50
Non je ne défends pas la recherche, certainement pas. La recherche est au service de l'Etat. D'ailleurs, une grande partie de la recherche est dans le domaine du nucléaire. Je ne suis pas pour une "recherche indépendante"...
Je rajouterai "Hum, t'es sacrément bon dans les raccourcis réducteurs décidément."

La recherche c'est tellement vaste, il y a recherche en sciences sociales, en mathématiques fondamentales, en science du vivant, en environnement mais c'est pas grave tout dans le même panier... la recherche pour augmenter ou améliorer ses connaissances (sémanciper), ca c'est intolérable tellement que certains ont su prendre les mesures adaptées (mao, pol pot...).

Ceci dit pour ta gouverne, sache que la recherche pour le nucléaire représente moins de 7% de la recherche en France...
:mur:

Punk is dead
touriste
touriste
Messages : 44
Enregistré le : 04 mai 2019 13:03

Re: Reformation des Bérus

Message par Punk is dead » 20 nov. 2020 16:04

Bon tfaçon je suis qu'un-e sale obscurantiste qui n'aime pas la science ni le progrès, ni ne défend les services publics. La recherche avant elle était publique, c'était super non ? Et de toutes façons, pour avoir de la thune, faut chercher ce qui est utile au capitalisme.

J'aime les tests sur les animaux. j'aime les tests sur les humain-es. J'aime quand des personnes dans leurs labos nous disent que c'est comme ça et pas autrement. C'est vrai que la recherche, vlà l'outil contre le capitalisme...

Avatar du membre
Chéri-Bibi
pilier de bar
pilier de bar
Messages : 1061
Enregistré le : 11 mars 2006 22:41

Re: Reformation des Bérus

Message par Chéri-Bibi » 21 nov. 2020 19:29

Punk is dead a écrit :
20 nov. 2020 16:04
de toutes façons, pour avoir de la thune, faut chercher ce qui est utile au capitalisme.
Là tu commences à élaborer des arguments, c'est déjà mieux que tes affirmations généralistes à l'emporte-pièce.
Effectivement, les secteurs de recherche ayant une finalité économique trouvent bien plus de financement que les autres, ce qui se répercute jusque dans les enseignements priorisés à l'école (universités et autres).
Mais si on inverse cette logique marchande, bien sûr que certaines recherches peuvent être des outils contre le capitalisme : l'économie, les sciences sociales, les médicaments génériques, la biologie, etc. En tant que philosophe, Marx était un chercheur que je sache...

Sur la Croix Rouge, la Cimade, Amnesty... Bien sûr que ces orgas ne donnent pas à bouffer, je prenais l'exemple des Restos du Coeur... Bref, ils ne font certes que mettre des pansements provisoires sur la misère au lieu de s'attaquer aux barbelés (c'est-à-dire aux causes. Je précise car tu sembles avoir du mal avec les images), mais c'est déjà ça.
Amnesty fait un travail remarquable de dénonciation des tortures, emprisonnements, condamnations à mort, etc. depuis des décennies, ce qui a rendu visible bien des situations. La Croix rouge va soigner des populations en zone de guerre,... etc. Sans aucun doute, la plupart sont des socio-démacrottes et certains même ont un point de vue paternaliste sur les populations dont ils s'occupent, mais ils agissent sur le terrain. Ce qui n'est pas toujours le cas des "altermondialistes" ou de "l'ultra-gauche".
Constater les aspects positifs de leur travail n'empêche pas la critique, ça on est d'accord. D'ailleurs, on pourrait avoir la même discussion sur les syndicats de gauche.

Personnellement, m'étant tapé un certain nombre de "Forums sociaux" en Europe et en Afrique, j'ai beaucoup de mal avec les "altermondialistes" paternalistes et, oui, certains sont résolument des ennemis de classe. Or bien qu'étant revenu des forums de Bamako et Nairobi dans les années 2000 carrément choqué et ulcéré, je me suis bien gardé de mettre tout le monde dans le même panier de crabes, ou même tous les membres d'une même orga contestable au même niveau. Tu l'as toi même expérimenté à Notre Dame des Landes il me semble, te gardant bien de mettre tous les zadistes dans l'même panier suscité.

Personnellement, je préfère le Secours populaire français -qui a un discours de dénonciation de la politique libérale produisant la misère- aux Restos du coeur. Pourtant je me garderais bien de fustiger les bénévoles des Restos qui font bouffer des centaines de familles chaque année. La direction nationale, par contre, qui préfère foutre du blé pour affréter des jet privés à des "artistes" de merde méritant bien leur nom d'Enfoirés, pas de probloc pour leur rentrer dedans.

Faire le distingo entre les individus de part leurs actes effectifs n'est pas une concession à la radicalité des idées. La démocratie directe n'est pas la paix sociale par le consensus mou mais l'articulation dialectique des conflits sociaux par l'échange de pratiques et critiques constructives. Ce sont des chercheurs qui me l'ont dit. :sm30:
IN GIRUM IMUS NOCTE ET CONSUMIMUR IGNI
Nous tournons en rond dans la nuit et le feu nous dévore

Avatar du membre
Chéri-Bibi
pilier de bar
pilier de bar
Messages : 1061
Enregistré le : 11 mars 2006 22:41

Re: Reformation des Bérus

Message par Chéri-Bibi » 22 nov. 2020 10:58

Punk is dead a écrit :
13 nov. 2020 22:50
Je suis pas pour l'État social, ni marxiste ni social démocrate.

Bon tfaçon je suis qu'un-e sale obscurantiste qui n'aime pas la science ni le progrès, ni ne défend les services publics.
Là encore, t'en dit pas assez, et le fait que tu mêle "ironie sarcastique" et affirmations ne permet pas de comprendre ta pensée de manière un tant soit peu claire.
Tu n'es pas pour l'État social et ne défends pas les services publics ?
Du coup, est-ce l'expression d'une pensée anarchiste (laquelle ? Tous les courants ne sont pas d'accord sur le sujet) ou libérale voire libertarienne ?

On peut rêver de révolution, et agir en sorte d'en faire une réalité plausible, encore faut-il savoir de quelle révolution on parle. Alors vu que la route est longue vers une révolution souhaitée que nous qualifierons de gauche pour ne froisser aucun des courants de cette même gauche (anarchistes, communistes et socialistes -au sens premier- de diverses obédiences), il se trouve qu'en ce moment, nous avons un gouvernement "libéral autocratique" qui détricote justement l'État de droit en s'attaquant aux lois relatives à la liberté de la presse, à la liberté d'expression, à la liberté de manifester, au statut des universités, à la loi Jules Ferry, à la loi sur la laïcité de 1905, etc etc.
Donc paradoxalement, nous sommes pour la plupart en lutte contre l'État pour défendre... l'État de droit, l'État social, l'État laïque. Car c'est le sacerdoce du révolutionnaire d'être obligé de consacrer ses maigres forces à ne pas reculer davantage alors qu'il préférerait les consacrer à aller de l'avant.

Personnellement, je suis collectiviste et conseilliste. Je crois aux organisations autogestionnaires, à la démocratie directe, aux conseils populaires (tel le soviet de Kronstadt pour prendre un exemple clivant, ou la Commune de Paris, ou Barcelone 1936... tout aussi clivants d'ailleurs). Pourtant, en ce moment, les discussions, les luttes auxquelles je tente de consacrer du temps visent à préserver des libertés existantes plutôt qu'à en créer de nouvelles, certes éminément souhaitables et nécessaires. C'est épuisant... mais ce n'est pas une posture "réformiste" que de vouloir défendre des lois issues -ne l'oublions jamais- des luttes passées. Luttes dont les services publics sont également issus, soi-dit en passant.

Alors ne défends pas les services publics si ça te chante, parce que tout ça c'est "l'État" donc c'est caca et tu es bien trop puriste pour te salir les mains aux côtés de ceux qui sont moins radicaux que toi. Mais demain, si tu te fais tabasser par les flics à une manif et que tous les torts sont pour toi car personne n'a été autorisé à filmer la-dite manifestation, j'espère que tu auras assez de fric pour payer ton hospitalisation dans une clinique privée avant ton incarcération incompressible sans autre forme de procès.
Modifié en dernier par Chéri-Bibi le 22 nov. 2020 11:24, modifié 1 fois.
IN GIRUM IMUS NOCTE ET CONSUMIMUR IGNI
Nous tournons en rond dans la nuit et le feu nous dévore

Avatar du membre
niap
fait partie du décor
fait partie du décor
Messages : 1615
Enregistré le : 20 mai 2008 19:41

Re: Reformation des Bérus

Message par niap » 22 nov. 2020 11:19

Chéri-Bibi a écrit :
22 nov. 2020 10:58
ton hospitalisation dans une clinique privée.
y pourra pas, dans les cliniques (privées ou non), on fait de la science :lecture:
Et pendant ce temps là, papon, libre jubile
l'état n'est pas ingrat quand on lui est servile
Chassant négligemment d’un revers de la main
L’image des enfants qui partent dans les trains

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités