Mini-zine "Soutenir les groupes à l'époque du streaming"

Pour toutes les annonces de fanzines, journaux, bd, comics, bouquins, interviews... bref tout ce qui a un rapport à la lecture : ca se passe ici !
Répondre
jeuhmeuh
touriste
touriste
Messages : 8
Enregistré le : 16 juil. 2017 19:01

Mini-zine "Soutenir les groupes à l'époque du streaming"

Message par jeuhmeuh » 19 nov. 2019 11:47

Yo! Specialist Subject Records avait édité (en Anglais) un mini-zine pour soutenir les groupes à cette époque où le streaming est roi. J'utilise très peu ce média (parfois Bandcamp, mais jamais Spotify etc), mais ça me semblait quand même pas mal de traduire ce zine et le laisser traîner dans les cafés concerts du coin etc.
PDF dispos là, hésitez pas à les faire tourner, les imprimer, les diffuser : https://drive.google.com/drive/u/1/fold ... tZ_pysEqO4

bub
pilier de bar
pilier de bar
Messages : 744
Enregistré le : 08 mars 2005 10:25

Re: Mini-zine "Soutenir les groupes à l'époque du streaming"

Message par bub » 21 nov. 2019 11:38

bravo pour la traduction mais la lecture m'a pas mal interrogée...
je suis peut-être "old school", mais je découvre les groupes par VPC interposées (entre maloka, deviance, stonehenge, lasociètéelleamauvaisehaleine, ruinnation, agipunk... ya de quoi passer sa vie à compulser...), via les chroniques de fanzines, de webzines, via les concerts...
je comprends pas le zine qui parle de réserver ses tickets de concert (on parle de quel concert ? quel squatt/bar propose des réservations ?), acheter acheter (des CDs ok le merch' ? franchement le merch' faut arrêter la surconsommation...), et puis cette manière anodine de contribuer à la publicité avec apple music, spotify ou bandcamp...
il parle de "petits" groupes, mais je ne saisis pas la taille du groupe : un groupe, dispo en streaming, qui a du merch, qui vend du CDs et pour lesquels tu peux réserver tes places de concerts... pour moi c'était déjà un gros groupe,
après, à l'heure des millions de like sur facebook, des groupes de rap qui chantent leur joie d'être number one du streaming, je suis un peu dépassé par les jeunes qui s'échangent de la musique surtout via youtube avec des liens sur des chansons uniques, sans forcément s’intéresser au groupe derrière...
A l'époque de quand j'étais plus jeune le support c'était l'échange de K7 de compilations et t'avait vraiment pas les moyens d'acheter acheter acheter de l'album et encore moins du merch' : du coup quel est l'intérêt de ce zine qui parle même pas des orgas/sites qui se bougent pour promouvoir les petits groupes ?

jeuhmeuh
touriste
touriste
Messages : 8
Enregistré le : 16 juil. 2017 19:01

Re: Mini-zine "Soutenir les groupes à l'époque du streaming"

Message par jeuhmeuh » 21 nov. 2019 13:32

Salut Bub
Je t'avoue que moi aussi je découvre plutôt les trucs via fanzines et distros, et que j'utilise peu ou pas le streaming.

Pour ce qui est des réservations de concerts, cela se fait parfois même pour les petits lieux, même si ça me semble plutôt rare (par exemple à Namur le café concert où se font les concerts punk rock lance parfois des préventes pour les concerts qui risquent d'être complets, vu que le lieu peut accueillir max 80 personnes).

Comme je laisse ce zine traîner sur les lieux de concerts, les gens qui le trouveront sont à priori déjà au courant des orgas locales. L'idée c'est que chacun-e puisse imprimer ce truc pour le diffuser localement, donc il faudrait une version différente pour chaque ville ou presque.

Je peux sans problème vous filer le fichier éditable si vous voulez le changer en y ajoutant les liens et infos sur les collectifs locaux.
(je l'ai fait sur Gimp, logiciel libre et gratuit)

Après, j'ai sans doute traduit ce truc de manière trop directe, sans chercher à l'étoffer. Je trouvais ça intéressant de mieux comprendre le système des plateformes de streaming et les algorithmes qui mettent en avant les groupes déjà "gros". C'est donc un zine plutôt destiné à celles et ceux qui écoutent déjà la musique en streaming (c'est triste, je trouve, ce truc dématérialisé et avec un impact environnemental non négligeable avec les serveurs etc etc, mais ça se fait de plus en plus, surtout chez les "jeunes").

Specialist Subject, c'est un label, mais aussi une boutique de disques, donc ils ont j'imagine davantage de moyens que les labels DIY que tu cites. Après, je sais pas comment ça marche, mais j'ai l'impression que mettre ses morceaux sur les plateformes de streaming est facilement faisable (ça pose effectivement le débat de contribuer à Apple, Spotify etc).

Ca me semblait intéressant de partager une traduction de ce minizine, mais sinon je crois bien qu'on partage le même point de vue finalement :)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité