Préjugés, sexisme: combat permanent

Le punk n'est pas qu'une musique ! Ici on discute de l'actualité, des manifs et des résistances en lien direct avec notre culture. "Make punk a threat again", ça vous dit encore quelque chose ?!
Avatar du membre
Alcibiade
pilier de bar
pilier de bar
Messages : 1298
Enregistré le : 17 mai 2005 22:53

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par Alcibiade » 06 nov. 2017 10:54

Parce que beaucoup de femmes ne le font pas, par peur du jugement, par peur d'être attaquées virtuellement, aussi. Moi, par exemple, je ne suis pas parvenue à le faire.
oui, parce que je vois pas mal de gens exprimer que si toutes ces femmes n'ont pas parlé avant elles sont de fait complices... mais on connait tou-te-s des gens au comportement limite ou des groupes/ collectifs abritant un pointeur ou ayant mis des années à faire le ménage. Voir même des prédateurs qui sont les premiers à aboyer et pointer du doigt quand qqn se fait accuser, comme pour assoir leur réputation au dessus de tout soupçon.
Et pourquoi on réagit pas en tant que victime ou témoin? parce que dans cette scène c'est comme ailleurs, il y a des jeux de pouvoir, de crédibilité, de popularité, de connivence, et que ces sales types ont leur crew de fidèles.

Avatar du membre
Norma Bates
modérateur/trice
modérateur/trice
Messages : 1184
Enregistré le : 21 mai 2007 12:48

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par Norma Bates » 06 nov. 2017 18:19

magouille&compagnie a écrit :Moi si des gens venaient à balancer sur la place publique les noms de pourris , de ces mâles pas sains , et de leur groupe qui le devient par la même tout autant , car tolérant dans sa formation quelqu'un qui n'a (plus) rien à branler là , j’appellerai ça faire acte de salubrité publique , et je ne verrais pas du tout ça comme quelque chose de malsain , et invoquer le terme de délation pour qualifier ça, reviendrait à mes yeux à un acte lâche et facile , et s'apparenterai à de la complicité ...

Je m'engagerai sur le champ à ne plus fréquenter les endroits où ils sont tolérés .... et j'avertirai également les copines et les copains des orgas , et si après avoir été affranchi-e-s , les groupes gangrènes seraient tout de même maintenus à l'affiche , et bien je comprendrai que je me suis trompé sur ma définition de l'amitié , et tournerai le dos à ces traîtres ...
(post se trouvant sur un autre topic)

Avertir les ami-es, ça, ça a été fait (dans le cas du harcèlement qu'a subi une pote), mais pour ce qui est de donner des noms sur la place publique, ça mérite de prendre beaucoup d’éléments en considération, que sans doute, beaucoup d'hommes ne mesurent pas, n'étant pas habitués à se heurter autant que les femmes, à des murs de machisme, d'hypocrisie et de condescendance, dans la scène ou ailleurs. Car lorsque déjà, en tant que personne très violemment harcelée, tu en parles aux membres d'un groupe, que personne n'ose rien entreprendre (virer le mec du groupe, selon moi, dans ce genre de cas, serait éminemment légitime), et bien tu finis par te dire que tu es seule avec tes copines et que tu peux y arriver sans tous ces poseurs. Et aussi, comme on est empathiques et qu'on réfléchit avant d'agir, on peut imaginer que le mec en question aurait été certainement encore plus frustré, encore plus enfermé dans sa haine. et c'est la dernière chose qu'on espère, quand on veut juste que ça s'arrête. Dans ce genre de situation complexe, si un mec peut continuer son manège de son côté en violentant des personnes jusque parce qu'elles ne sont pas des hommes, selon moi, cela relève de la responsabilité des personnes lâches qui l'entourent et qui ne réagissent pas, déjà, pour venir sérieusement en "aide" à un "pote", qui en a plus que sérieusement besoin s'il en est là.
¤ L'étoffe des héros est un tissu de mensonges. ¤

Avatar du membre
Norma Bates
modérateur/trice
modérateur/trice
Messages : 1184
Enregistré le : 21 mai 2007 12:48

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par Norma Bates » 06 nov. 2017 19:01

(Juste pour information, quand j'ai écrit "Moi, par exemple, je ne suis pas parvenue à le faire", je voulais dire, pas parvenue à raconter quelque-chose que j'avais subi, mais en dehors de la scène punk. Je ne l'avais pas précisé, ce n'était peut-être pas clair.)
Alcibiade a écrit :[...]mais on connait tou-te-s des gens au comportement limite ou des groupes/ collectifs abritant un pointeur ou ayant mis des années à faire le ménage. Voir même des prédateurs qui sont les premiers à aboyer et pointer du doigt quand qqn se fait accuser, comme pour assoir leur réputation au dessus de tout soupçon.
Et pourquoi on réagit pas en tant que victime ou témoin? parce que dans cette scène c'est comme ailleurs, il y a des jeux de pouvoir, de crédibilité, de popularité, de connivence, et que ces sales types ont leur crew de fidèles.
Comme dit dans mon précédent post, concernant la scène punk/oi et pour parler des "victimes", il y a aussi des femmes violentées qui réagissent, mais sans que ça émeuve dans le mouvement, c'est ce qui participe beaucoup au fait que certains prédateurs/harceleurs ne soient pas reconnus comme tels. Il y a tout-de-même une vieille solidarité de burnes bien ancrée, bien là, en fait... Les uns laissant faire les autres, parce que bon, "on le connaît, on sait qu'il déconne".... engageant même les filles qui parlent trop à ne plus venir aux concerts où le prédateur sera là (pour se protéger, ben voyons), comme ça, tout le monde est content et tout va bien dans le meilleur des mondes...
oui, parce que je vois pas mal de gens exprimer que si toutes ces femmes n'ont pas parlé avant elles sont de fait complices...
Et pourquoi on réagit pas en tant que victime ou témoin? parce que dans cette scène c'est comme ailleurs, il y a des jeux de pouvoir, de crédibilité, de popularité, de connivence, et que ces sales types ont leur crew de fidèles.
Avant tout, et sans parler de la scène punk, quand on a vécu le traumatisme paralysant d'une agression sexuelle, d'un viol, et qu'on n'en parle à personne, parfois pendant des années, cela peut-être dû à tellement de raisons personnelles, psychologiques, familiales et/ou autres, que les personnes qui se croient meilleur-es que d'autres, en arguant qu' "il faut dénoncer" et que c'est se rendre complice de ne pas le faire, ne savent sans doute pas ce que sont les phénomènes physiques que sont le déni, l'amnésie.

Il est parfois des choses tellement douloureuses, que le cerveau, par instinct de survie, a réussi à persuader qu'elles n'avaient pas eu lieu, ou que ce n'était finalement pas si grave.

L'étoffe des héros et des héroïnes, sur le sujet est bel et bien un tissu de mensonges....
¤ L'étoffe des héros est un tissu de mensonges. ¤

Avatar du membre
abFab
Administrateur
Administrateur
Messages : 792
Enregistré le : 27 août 2003 19:12

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par abFab » 06 nov. 2017 20:26

Je ne sais pas si cela a à voir avec ce dont tu parles dans un post précédent, Norma, mais ce dimanche Konstroy devait recevoir le 8.6 Crew.
Or, suite justement au mouvement #balancetonporc etc, un des membres du groupe s'est retrouvé visé. Je mets une capture d'écran pour pas linker fb directement, mais vous le retrouverez aussi facilement que moi (on m'en a parlé de vive voix, j'ai ensuite cherché l'info)...

Image

On aurait pu penser que le mécanisme habituel de la solidarité de couille jouerait à plein... et puis non (rebelotte capture d'écran du fb du groupe):

Image

Comme quoi, ya des lignes qui sont peut-être en train de bouger...

(et du coup les 8.6 ont annulé pour pas faire de buzz..)
bla bla bla
http://blog.abfab.ninja

(a)social
Mastodon : https://mstdn.io/@abFab


"Messieurs, j'ai refait tous les calculs. Ils confirment l'opinion des spécialistes : notre idée est irréalisable. Il ne nous reste qu'une chose à faire : la réaliser." (Latécoère)

Avatar du membre
abFab
Administrateur
Administrateur
Messages : 792
Enregistré le : 27 août 2003 19:12

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par abFab » 06 nov. 2017 20:49

Dans la droite lignée de ce qui se dit ici, et pour faire suite spécifiquement aux cas de harcèlement sur le net, un documentaire à voir (sur lci) :
"Cyber harcelées : chroniques de l'impunité 2.0"
http://www.lci.fr/societe/cyber-harcele ... 69441.html
C'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase : le violent harcèlement en ligne subi par la chroniqueuse radio Nadia Daam, en ce début du mois de novembre, lève le voile sur les méthodes de certains membres du forum 18-25 sur jeuxvideo.com. Peu nombreux, mais efficaces et organisés, ils s'appliquent à harceler copieusement des militantes féministes sur les réseaux sociaux, à coups d'insultes incessantes, de menaces de mort et de viol, et autres campagnes d'intimidation.
Ces pratiques durent depuis plusieurs années : elles sont de temps à autres dénoncées par les médias et les militantes elles-mêmes. Pourtant, ces actes de cyber harcèlement sexiste se poursuivent encore et toujours, dans l'impunité la plus totale.
A priori c'est Buffy Mars, du blog "Tout est politique" qui l'a réalisé :
https://mastodon.social/@toutestpolitiq ... 3245422555

Je ne l'ai pas encore regardé (visiblement j'ai des problèmes de plugin... ces foutus sites et leur tonne de scripts et de plugins de m*rde auront raison de ma patience un jour...) mais comme je ne sais pas combien de temps il va rester accessible je met le lien maintenant...


.
bla bla bla
http://blog.abfab.ninja

(a)social
Mastodon : https://mstdn.io/@abFab


"Messieurs, j'ai refait tous les calculs. Ils confirment l'opinion des spécialistes : notre idée est irréalisable. Il ne nous reste qu'une chose à faire : la réaliser." (Latécoère)

mètre kanter
touriste
touriste
Messages : 52
Enregistré le : 10 avr. 2012 1:19

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par mètre kanter » 06 nov. 2017 23:21

Ceci dit, lorsqu'une camarade militante a écrit une série de textes pour décrire un rapport qu'elle a ressenti comme un viol (mais à posteriori , analyse-t-on doctement, donc après embrouillage constructiviste hystérico-intellectuel), sur ce beau forum, on nous a expliqué ici même que oui bien sûr on comprenait son point de vue, néanmoins était-ce vraiment aussi sérieux qu'il y paraissait ? Faut-il en parler comme ça, devant tout le monde, à comprendre « sur Internet » ? À comprendre : ici même, là on connaît le désigné agresseur ? (Mais peu la victime) Est-ce qu'une petite discussion avec l'agresseur, s'il existe bien sûr, ne réglerait pas tout – lui même propose d'ailleurs assez vainement une solution en ce sens - ? Ajoutant dans un message virtuel ou un autre, que de toute façon, à quoi s'attendait-elle, cette camarade, en ramenant chez elle un « punk – circonstance aggravante - bourré » ? Un modérateur/administrateur expliquant aussi, que ce témoignage n'équivalait en rien avec ce qu'il pouvait  « mettre en perspective » avec le ressenti de « copines victimes de violences sexuelles », déduisant rieusement ou sérieusement, qu'après tout, peut-être faudrait-il redéfinir le concept de « viol », comme si notre camarade victime en avait vécu une version « soft » et édulcorée, en aucun cas comparable avec les visions brutes et hardcore partagées massivement à l'oreille attentive de notre modérateur analyste confident ?

Avatar du membre
Alcibiade
pilier de bar
pilier de bar
Messages : 1298
Enregistré le : 17 mai 2005 22:53

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par Alcibiade » 07 nov. 2017 8:29

Je ne sais pas si les discussions sont toujours en ligne mais j'ai un souvenir beaucoup plus nuancé des diverses réactions, certaines telles que tu décris mais parmis d'autres très différentes et plus réfléchies.

Avatar du membre
Norma Bates
modérateur/trice
modérateur/trice
Messages : 1184
Enregistré le : 21 mai 2007 12:48

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par Norma Bates » 07 nov. 2017 11:27

J'ai le même souvenir qu'Alcibiade sur le sujet.
¤ L'étoffe des héros est un tissu de mensonges. ¤

Avatar du membre
Norma Bates
modérateur/trice
modérateur/trice
Messages : 1184
Enregistré le : 21 mai 2007 12:48

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par Norma Bates » 07 nov. 2017 11:33

abFab a écrit :Je ne sais pas si cela a à voir avec ce dont tu parles dans un post précédent, Norma, mais ce dimanche Konstroy devait recevoir le 8.6 Crew. Or, suite justement au mouvement #balancetonporc etc, un des membres du groupe s'est retrouvé visé.
Non. Mon post n'avait pas de lien avec 8.6 Crew.
¤ L'étoffe des héros est un tissu de mensonges. ¤

kolonel muller
pilier de bar
pilier de bar
Messages : 1193
Enregistré le : 07 mai 2005 13:22

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par kolonel muller » 08 nov. 2017 13:05

Norma Bates a écrit : beaucoup d'hommes ne mesurent pas, n'étant pas habitués à se heurter autant que les femmes, à des murs de machisme, d'hypocrisie et de condescendance, dans la scène ou ailleurs..
C'est clair ! Je viens de lire ça et les bras m'en tombent, comme à chaque fois : http://apatride.net/apatrideblog/blog/2 ... mment-1155 ( désolé je n'apporte rien au débat, c'est juste une suggestion de lecture, un témoignage )

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 7 invités