Préjugés, sexisme: combat permanent

Le punk n'est pas qu'une musique ! Ici on discute de l'actualité, des manifs et des résistances en lien direct avec notre culture. "Make punk a threat again", ça vous dit encore quelque chose ?!
Avatar du membre
abFab
Administrateur
Administrateur
Messages : 814
Enregistré le : 27 août 2003 19:12

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par abFab » 15 oct. 2018 11:34

Au chapitre du combat permanent, hier à l'antenne de Konstroy il a été fait mention d'un communiqué des Veuves Noires (section féministe de l'aim) concernant La Comedia (actuellement en fermeture administrative) ... j'ai mis mon masque à pub, et je suis parti sur fb récupérer ce communiqué... je ne vous donne pas le lien direct, mais j'ai fait une capture d'écran :

"Ce communiqué a pour but de mettre au clair une histoire dont certain-es ont eu vent ces derniers jours.
Nous avons été contactées par X, enième victime de violences sexuelles de la part d’un acteur (important jusque là) de notre scène alternative. >la suite<"
bla bla bla
http://blog.abfab.ninja

(a)social
Mastodon : https://mstdn.io/@abFab


"Messieurs, j'ai refait tous les calculs. Ils confirment l'opinion des spécialistes : notre idée est irréalisable. Il ne nous reste qu'une chose à faire : la réaliser." (Latécoère)

Avatar du membre
A.L'etable
touriste
touriste
Messages : 73
Enregistré le : 19 juil. 2016 21:02

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par A.L'etable » 19 nov. 2018 14:12

Rassemblement national (dans presque chaque ville de plus de 10000 habitant-e-s il faut croire) ce samedi 24 contre les violences sexistes et sexuelles : https://www.noustoutes.org/

Un appel plus large et qui invisibilise moins toutes les personnes ici : https://blogs.mediapart.fr/les-invites- ... -sexuelles
(contact.nousaussi@gmail.com ou https://www.facebook.com/nousaussicontact/)

Avatar du membre
Chéri-Bibi
pilier de bar
pilier de bar
Messages : 935
Enregistré le : 11 mars 2006 22:41

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par Chéri-Bibi » 06 déc. 2018 23:36

Alerte aux mâles imbus :

"L'avis de Pamela Anderson sur les «gilets jaunes» n'est pas moins bon que le vôtre"
http://www.slate.fr/story/170763/pamela ... es-sexisme

L'avis de Pamela Anderson vaut d'ailleurs celui de Berthold Brecht (cf www.cheribibi.net), que personne ne renverrait à sa plastique pour dénigrer ses propos.
IN GIRUM IMUS NOCTE ET CONSUMIMUR IGNI
Nous tournons en rond dans la nuit et le feu nous dévore

culte de la charogne
pilier de bar
pilier de bar
Messages : 921
Enregistré le : 27 août 2006 19:13

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par culte de la charogne » 09 déc. 2018 5:19

Ouais, effectivement niveau tweets Pamela dégomme Trump sans problème.

Avatar du membre
abFab
Administrateur
Administrateur
Messages : 814
Enregistré le : 27 août 2003 19:12

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par abFab » 09 févr. 2019 13:49

La Ligue du LOL

CheckNews a publié un article :
"La Ligue du LOL a-t-elle vraiment existé et harcelé des féministes sur les réseaux sociaux ?"

https://www.liberation.fr/checknews/201 ... ux_1708185

"C'est le nom d'un groupe Facebook alimenté, notamment, par plusieurs journalistes parisiens. Et qui est depuis plusieurs années accusé régulièrement de cyber-harcèlement.
[...]
Pour répondre à la première partie de votre question : oui, sans aucun doute, la Ligue du LOL existe.
Elle désigne le nom d’un groupe privé Facebook, créé par Vincent Glad à la fin des années 2000. Y ont figuré, et y figurent encore, une trentaine de personnes pour la plupart issues de nombreuses rédactions parisiennes, du monde de la publicité ou de la communication.
[...]
Tous attribuent à ce groupe un pouvoir de nuisance «très élevé». «Ces gens-là, ils pensaient faire des blagues, mais ils nous ont pourri la vie», raconte une journaliste. «Quand j’étais une jeune journaliste très impressionnable, je me disais qu’ils étaient dans tous les médias où j’espérais bosser, qu’ils connaissaient tout le monde et que forcément tout le monde devait se comporter comme ça dans les grandes rédactions. Heureusement, j’ai fini par comprendre que ce n’était pas la norme, et ils me font moins peur aujourd’hui, même si j’avoue que je redoute encore leur capacité de nuisance», confesse à CheckNews une autre journaliste, qui a également souhaité rester anonyme.[...]"


Sur Twitter, les témoignages fusent en réaction à cette publication (non je ne suis pas sur twitter, je les récupère depuis mastodon...)

https://twitter.com/norabz/status/1094194654046756864 (Nora Bouazzoni)
"et quand vous vous invitiez à des soirées où vous n'étiez pas les bienvenus pour nous insulter et intimider des meufs qui avaient enfin réussi à se défaire de votre emprise, là non plus vous "n'aviez pas l'impression que c'était du harcèlement" ? connards.
ceux (et celle) qui ne "faisaient" pas, vous laissiez vos potes faire. vous voyiez, vous saviez ce qui se passait et vous ne leur avez jamais dit stop, ça suffit, ça va trop loin. vous étiez solidaires. ne faites pas croire qu'aucun de vous n'avait conscience de ce que c'était.
vous avez menacé des nanas de revenge porn, vous avez tweeté des photomontages pornos avec nos têtes dessus et aujourd’hui vous voudriez nous faire croire que ce n'était pas l'humiliation et la peur qui vous faisaient bander ? que vous ne pensiez pas faire du mal ? bullshit."

https://twitter.com/DaamNadia/status/10 ... 6288584706 (Nadia Daam)
"Libé, et c'est heureux, a publié un papier sur la Ligue du LOL. Connue essentiellement des vieux twittos et surtout des victimes. En gros, une bande de petits cons sadiques et malveillants qui harcelaient et insultaient des féministes.
Ca vous rappelle quelque chose? Moi aussi. Les "raids" de http://jeuxvideos.com . Simplement, la Ligue du LOL était bien peignée, "influente", adulée. Et essentiellement composée de journalistes (mâles)
On parle enfin de leurs "blagues". C'est a dire de la manière dont ils ont persécuté des gens pendant des années. HAHAHA, C'est rigolo un photomontage porno avec le visage d'une fille. HIHIHI, hilarant la cabale (homophobe) contre un mec féministe.
Dans le papier qq dit que ces mecs ont des postes a responsabilité à Libé, Slate... C'est vrai.
Ce qui est vrai aussi, c'est qu'ils se sont tous achetés une crédibilité féministes. Et comptaient sur l'amnésie collective et la trouille des victimes de pas bosser, la crainte de remettre une pièce dans la machine.

https://twitter.com/capucinepiot2/statu ... 9290575872 (Capucine Piot)
"Après des années sans compte Twitter, je sors du silence pour un thread sur la #liguedulol dont j’ai aussi été victime. Explications.
Ca a commencé à l’époque où je faisais mes premiers pas dans la presse féminine. J’avais environ 21 ans, je n’avais pas confiance en moi & j’étais sur Twitter. [...] Archivage des petites bêtises que j’avais pu tweeter pour me les ressortir systématiquement
pendant des années, critiques récurrentes sur mon apparence... tout ça de façon régulière, gratuite, et entraînant tout un tas de twittos dans leur sillage malsain & dévastateur.
Au début, je me suis dit que c’était un ou deux types pas gentils. J’ai répondu. Erreur : c’est ce qui leur a permis de m’identifier comme un de leur joujou favori pendant un temps. Le poisson avait mordu à l’hameçon.
« Grâce » au travail de démolition parfois quotidien de la #ligueduLOL je suis devenue la cible de plus d’attaques d’inconnus, l’enfer commençait. Ensuite, il y a eu les soirérs twittos à L’Autobus dans le 11e à Paris. J’y allais avec des
amis, et aussi pour rencontrer IRL des gens avec qui j’échangeais sympathiquement sur Twitter. L’une de ces personnes est d’ailleurs l’une de mes amies les plus chères et la témoin de mon mariage. Et puis, aussi, il y avait des types
pas très intelligents. Des journalistes parisiens, entre autres, qui se mettaient à poster des photos de moi lors de ces événements, parfois à mon insu (pour quoi faire ??). Et à se moquer de moi, en face à face. C’est alors que j’ai fait le lien. Et si ces
types n’étaient pas tous un et même groupe, qui échangeait ensemble pour me traquer IRL et online ? Et si, j’en parlais à d’autres ? Et là surprise, j’ai rencontré d’autres personnes dans le même cas que moi.
Des femmes essentiellement, mais aussi certains hommes, qui étaient victimes de dénigrement permanent sur Twitter depuis des mois... et qui, comme moi, ne parvenaient plus à sortir ces trucs de leur tête.
A un moment, j’en suis arrivée à un stade où je me détestais. J’ai eu des idées sombres. A force de lire des saletés sur moi partout sur les réseaux, j’ai été convaincue que je ne valais rien. Ca a été très dur dans ma construction de jeune femme.
A plusieurs, nous avons envisagé nous regrouper pour écrire une lettre aux rédactions qui employaient les journalistes de la #ligueduLOL afin de signaler le harcèlement que nous vivions.
Ce projet était le témoignage de notre souffrance, comme un cri pour que la liberté d’expression de ces journalistes ne bafoue pas notre liberté d’exister. Ce projet a été intercepté je ne sais comment par la #ligueduLOL qui s’en est servie contre nous.
Ils nous ont humilié en place publique, sans prendre la mesure de notre douleur, de ce qu’on pouvait ressentir. Là, c’était la descente aux enfers pour moi..."

https://twitter.com/babymelaw/status/10 ... 5957221376 (Mélanie Wenga)
"La Ligue du LOL, c'est ce qui m'a poussée à quitter cette appli en 2013. C'est quoi ? A l'époque, une team de fringants journalistes qui s'adonnaient au harcèlement comme à un sport, avec pour cibles des féministes, des personnes LGBTQ et racisées.
[...]
Imaginez croiser les gens de cette team en soirée. Les voir se promouvoir entre eux, se donner des CDD, des CDI. Les voir harceler d'autres personnes. Vous essayez de lutter et d'aider, sans trop réussir. Parce que déjà, les rapports de force sont complètement déséquilibrés.
Des mecs blancs bien insérés dans le milieu, entourés de "cool girls" qui joignent la curée du harcèlement parce que why not ? Plus on est de fous. La ligue, c'était un groupe pyramidal où les mange-merde harcelaient pour montrer aux boss qu'ils avaient de la valeur.
Comment tu dénonces un milieu structurellement conçu pour ne pas donner la parole aux gens comme toi ? Comment tu fais quand tu dis que tu subis du harcèlement sexiste et raciste et qu'on te répond "C'eSt pAs La VrAiE vIE!!". Quand tu es journaliste, Internet c'est ton travail.
Imaginez, au fil des années, voir ces harceleurs se racheter une virginité, parler "d'égalité", ouvrir des chaînes YouTube, regurgiter le travail des féministes qu'ils ont emmerdées, effacer leurs tweets les plus craignos. Si ce milieu, c'était ça, alors ce n'était pas pour moi.
J'avais le même âge, mais je n'ai pas eu les mêmes opportunités de carrière. Mes copines féministes non plus. Peut-être parce qu'on est complètement nulles, hein. Ou peut-être parce que la cooptation aux postes a joué au max entre ce petit monde resserré des "loleurs".
Mon souhait ? Qu'on change suffisamment le système pour qu'un truc comme ça ne se reproduise pas à cette échelle. La féministe en moi rêve du démantèlement des Boys Clubs. Je voudrais aussi qu'on écoute celleux qui ont subi. C'est elleux qu'on a besoin d'entendre. "

https://twitter.com/FlorencePorcel/stat ... 4896430080 (Florence Porcel)
"J'ai aussi été harcelée par la ligue du LOL pendant des années. Leur dernier fait d'arme est toujours en ligne, et il est punissable d'1 an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende. (Y a prescription.) … J'ai vos noms, mecs. J'oublie pas.
Je suis effarée par le nombre de femmes que je découvre victimes #laliguedulol Des femmes dont j’admire tant le travail... Je pensais qu’on était 4 ou 5 (LOL donc). Et cette leçon : contrairement à eux, bien unis, nous sommes isolées les unes des autres. Ou plutôt, nous étions..."


====

(maj 11/02)

#lalettre
Une lettre avait été envoyée aux principales rédactions en 2010, avec le nom des harceleurs de la ligue. Cette lettre ressort à l'occasion :
https://mobile.twitter.com/_VincentC_/s ... 5240839168

Et ça enchaine là :
"Ligue du Lol : Libération décide la mise à pied d'Alexandre Hervaud à titre conservatoire"
https://www.franceinter.fr/societe/ligu ... servatoire

"Stephen Des Aulnois annonce qu'il se "retire du poste de rédacteur en chef du Tag Parfait""
https://twitter.com/mariekirschen/statu ... 2092290048

"Vincent Glad, créateur du groupe Facebook de la #ligueduLOL, a également été mis à pied "à titre conservatoire" par la direction de Libération."
https://twitter.com/TBMJ2_/status/1094929877810200576
bla bla bla
http://blog.abfab.ninja

(a)social
Mastodon : https://mstdn.io/@abFab


"Messieurs, j'ai refait tous les calculs. Ils confirment l'opinion des spécialistes : notre idée est irréalisable. Il ne nous reste qu'une chose à faire : la réaliser." (Latécoère)

Avatar du membre
abFab
Administrateur
Administrateur
Messages : 814
Enregistré le : 27 août 2003 19:12

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par abFab » 07 mars 2019 12:40

Un chouette article de Sylvie Tissot. Quand les mots sont posés, on percute mieux...

http://lmsi.net/Les-mecs-de-gauche

"Les « mecs de gauche »

Réflexions sur nos amis dans l’ère #Me Too

#MeToo est comme une vague immense, qui ne cesse de se gonfler à partir des minuscules gouttes-d’eau-qui-font-déborder-le-vase, qui font qu’il n’est plus possible de se taire, que le spectacle d’hommes paradant dans leur coolitude, voire leur féminisme, à coup de rouge à lèvres comme D. Baupin, ou de ralliement bruyant et intéressé à la cause des femmes, est soudainement insupportable.

[...]
En réalité, quelles que soient nos positions, et d’autant plus évidemment que nos privilèges se cumulent, il nous arrive de trahir, en dépit de nos bonnes volontés, nos ignorances et nos points aveugles. Une blague nulle, un propos blessant, un discours plein de certitude, en fait à côté de la plaque : qui ne s’est pas retrouvé pris en faute d’arrogance bête.

Ces moments pas très agréables, je n’ai jamais vu de personnes moins prêtes à les affronter que les « hommes de gauche ». Du « je ne suis pas comme ça », à « ce n’était pas moi » ou encore « et toi t’es pas mieux », voire « c’est toi qui as une vue sexiste » (et « essentialiste » bien-sûr) : il y a très souvent un refus net et brutal, et parfois une disqualification en retour [2].

Certains prodiguent de bons conseils, comme celui qui m’enjoignait à continuer à « relâcher mes épaules ». Je garde surtout en tête les pétages de plomb intégraux.

Ainsi ce mec tellement offusqué que je questionne certaines de ses idées reçues (en l’occurrence le caractère « secondaire » des luttes de prostituées – nul besoin de préciser secondaire par rapport à quoi) s’était levé brusquement et, en faisant des grands moulinets avec ses bras, avait menacé de quitter les lieux.

Un autre, dont on pointait l’attitude ultra viriliste dans un lieu prétendument ouvert aux femmes (et aux féministes), s’était écrié : « si c’est comme ça, je ne ferai plus jamais de boxe avec des filles ! » pour se lever et partir.

Ah et celui-ci, membre d’une association féministe mixte qui ulcérait tout le monde par ses discours pontifiants, à qui on avait demandé gentiment de changer d’attitude, et qui avait menacé de ne plus venir pendant plusieurs semaines aux réunions : « je boude ».

Aveuglés par leur colère, ils ne comprenaient même pas qu’ils confortaient, par leurs fins de non-recevoir, par leurs réponses naïves (comme si on allait leur courir après !) et par leur bombage de torse, les mises en question dont ils faisaient l’objet. Je suis dominant et je le reste. Et j’ai raison.
[...]"


(à titre perso ça m'est arrivé plus d'une fois de me faire rembarrer, et de me foutre en mode "j'ai raison, je boude"... et j'en suis pas fier.. si j'avais eu à lire un texte comme celui-ci je pense que je me serais évité des comportements ridicules)


Elle ajoute en note de bas de page :
"Quant à moi, quand je vois des petits notables de l’édition alternative faire les beaux en éditant des ouvrages féministes et « proféministes » sans jamais avoir été capables de se remettre en question sur des comportements sexistes bien graves, cela me met en rogne."

:pirate:
bla bla bla
http://blog.abfab.ninja

(a)social
Mastodon : https://mstdn.io/@abFab


"Messieurs, j'ai refait tous les calculs. Ils confirment l'opinion des spécialistes : notre idée est irréalisable. Il ne nous reste qu'une chose à faire : la réaliser." (Latécoère)

Avatar du membre
abFab
Administrateur
Administrateur
Messages : 814
Enregistré le : 27 août 2003 19:12

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par abFab » 19 juin 2019 19:48

On a souvent vu les footeux placer le sport sur le terrain politique...

Du coup ça me semble pertinent de poster ça ici :

https://www.franceculture.fr/histoire/c ... redecouvre
"Cette chanson féministe qu’on appelle couramment “l’Hymne du MLF” ou encore “l’Hymne des femmes” a résonné à Rennes, le 11 juin 2019, au stade de la route de Lorient (désormais le “Roazhon Park”) qui accueillait ce jour-là un match de la Coupe du monde féminine de football. "



et ici :

https://www.ouest-france.fr/sport/coupe ... rk-6392815
"« Le temps de la colère, les femmes. Notre temps est arrivé. Connaissons notre force, les femmes. Découvrons-nous des milliers ! » L’Hymne des femmes, chanson créée en mars 1971 par des militantes féministes à Paris, a résonné dans le Roazhon Park, ce mardi 11 juin.

600 voix d’hommes et de femmes ayant répondu à l’appel de la compagnie rennaise Dicilà ont donné corps à une foule chantante, qui a porté haut et fort des valeurs communes, comme le partage et le collectif. Et qui a vibré à l’unisson pour la défense des droits et libertés."
bla bla bla
http://blog.abfab.ninja

(a)social
Mastodon : https://mstdn.io/@abFab


"Messieurs, j'ai refait tous les calculs. Ils confirment l'opinion des spécialistes : notre idée est irréalisable. Il ne nous reste qu'une chose à faire : la réaliser." (Latécoère)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités