[Paris] Les Féministes blanches et l'empire, débat 22 nov.

Le punk n'est pas qu'une musique ! Ici on discute de l'actualité, des manifs et des résistances en lien direct avec notre culture. "Make punk a threat again", ça vous dit encore quelque chose ?!
Avatar du membre
Framboise
squatteur/euse
squatteur/euse
Messages : 579
Enregistré le : 27 avr. 2010 21:12

Re: [Paris] Les Féministes blanches et l'empire, débat 22 no

Message par Framboise » 18 nov. 2012 13:36

Ah ça faisait longtemps : dire que tu n'aimes pas discuter sur les forums, Nico... Mais ici, on n'est ni sur Démosphère, ni sur certains forums que tu connais et où il vaut mieux être d'accord, sauf à se voir supprimer ses posts sans explications : il ne faut donc pas t'étonner d'avoir des réactions aux événements que tu annonces.

Non, moi je n'appelle pas "contradictoire" un débat où les intervenants sont d'accord entre eux : ils parlent généralement de leur livre, puis discutent avec les gens présents dans la salle qui sont rarement très méchants car moins instruits qu'eux sur le sujet (par définition).
Ce qui serait contradictoire et intéressant, ce serait un débat où les intervenants aient des opinions radicalement différentes sur certains sujets, notamment celui qui nous préoccupe ici et qui s'est ramifié en plusieurs topics qui se résument toujours à la même question (inutile de la reformuler).
Je me répète, mais ce type de discussion m'amène à dire qu'il faudrait réellement organiser ce type de débat irl, et non plus par forum interposé. D'autant plus que, visiblement, on n'avance pas.
Tu me répondras, Nico, que je n'ai qu'à le faire : mais sérieusement, je me vois mal organiser ça toute seule s'il n'y a aucune bonne volonté de faire ensemble de part et d'autre.
À très bientôt ;)
Modifié en dernier par Framboise le 18 nov. 2012 17:15, modifié 1 fois.
"La religion est la forme la plus achevée du mépris."
(Raoul Vaneigem)

Avatar du membre
Asylum
fait partie du décor
fait partie du décor
Messages : 1591
Enregistré le : 19 oct. 2005 22:24

Re: [Paris] Les Féministes blanches et l'empire, débat 22 no

Message par Asylum » 18 nov. 2012 17:12

J'adore le truc "venez au débat, sales racistes de droite islamophobes, c'est important de discuter et de débattre, bande de nazis qui lisent le point".

Avant de traiter de racistes ses contradicteurs, il serait bon de se lire l'intitulé de ton débat, nico, et de te demander comment on en est arrivé là... je croyais naïvement qu'on se battait pour résoudre la question sociale en suspens, pas pour se jeter dans la mélée racialisante à la mode partout. S'ouvrir, oui, mais s'ouvrir à qui ? A des ethno-différentialistes bourgeois pro - religion toujours limite question antisémitisme ?
"Nous considérons les fins inséparables des moyens, parce que les méthodes de lutte laissent déjà entrevoir la vie pour laquelle nous nous battons".

Avatar du membre
Acrate33
fait partie du décor
fait partie du décor
Messages : 1359
Enregistré le : 03 juin 2006 22:18

Re: [Paris] Les Féministes blanches et l'empire, débat 22 no

Message par Acrate33 » 18 nov. 2012 18:59

gniagniagnia c'est facile de critiquer quand on est blanc ! descendant de colon !

pâtre
zonard-e
zonard-e
Messages : 103
Enregistré le : 09 mai 2005 16:15

Re: [Paris] Les Féministes blanches et l'empire, débat 22 no

Message par pâtre » 18 nov. 2012 23:41

Salut,

Je fais suivre ce post d'une camarade non inscrite sur ce forum.


"Je tenais juste à rappeler que ce débat n'est pas organisé uniquement par le Pâtre mais à l'initiative de tout le syndicat de la CNT Educ 93. Penser qu'il n'y a pas de divergence d'opinion, c'est avoir une vision bien étroite des rapports de domination qui nous traverse, y compris à la CNT : le fait que ce débat aie lieu en mixité (il y aura une diversité de participant-e-s qui ne se situent pas du tout au même endroit quant à leurs oppressions et privilèges dans la société de classe raciste et hétéropatriarcale) induit de fait que nous ne serons pas forcément d'accord.
A jeudi.
Scumgrrrl"

Avatar du membre
Framboise
squatteur/euse
squatteur/euse
Messages : 579
Enregistré le : 27 avr. 2010 21:12

Re: [Paris] Les Féministes blanches et l'empire, débat 22 no

Message par Framboise » 19 nov. 2012 0:37

N'étant pas à l'Éduc 93, je ne sais pas comment a été préparé ce débat. Mais je ne vois pas comment S. peut préjuger de qui sera dans la salle pour y porter la contradiction.
Il aurait dû être contradictoire dès le départ au niveau des intervenants.
Et c'est faire preuve de mauvaise foi que de faire semblant de ne pas l'avoir compris alors que tout le monde se fatigue à te le dire depuis au moins 20 posts : je comprends que tu n'aies plus envie de répondre si tu n'as rien de plus à dire. Bye.
:sleeping:
"La religion est la forme la plus achevée du mépris."
(Raoul Vaneigem)

MélusineCiredutemps
touriste
touriste
Messages : 36
Enregistré le : 01 oct. 2012 21:58

Re: [Paris] Les Féministes blanches et l'empire, débat 22 no

Message par MélusineCiredutemps » 14 déc. 2012 17:33

Nous avons reçu, via la Marche Mondiale des Femmes, un texte en pdf très intéressant qui est une critique très bien argumentée de ce bouquin.
Je n'ai pas réussi à en faire un copier/coller à partir du document pdf, mais j'en ai trouvé une version sur internet.
Voici le lien :
http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article27144

Avatar du membre
skats
touriste
touriste
Messages : 13
Enregistré le : 30 mai 2011 11:51

Re: [Paris] Les Féministes blanches et l'empire, débat 22 no

Message par skats » 14 déc. 2012 22:05

tout à fait daccord avec bunko !
Dieudonné, Soral et les Indigènes ont la même approche de la "question juive"....approche ? oui

pour le texte : Antisémitisme et Antisionisme par Marcel Liebman http://www.indigenes-republique.fr/arti ... tis%E9mite, les indigènes n'ont rien trouver de mieux que de sourcer Planète non violence http://www.planetenonviolence.org/ un site de vermines fasciste (meyssan , réseau voltaire etc ...) ....approche vous avez dit approche ?
Modifié en dernier par skats le 19 déc. 2012 19:59, modifié 1 fois.

pâtre
zonard-e
zonard-e
Messages : 103
Enregistré le : 09 mai 2005 16:15

Re: [Paris] Les Féministes blanches et l'empire, débat 22 no

Message par pâtre » 18 déc. 2012 18:11

Salut,

J'ai lu le papier de Josette Trat publié sur le site de la revue Contretemps, revue du NPA à laquelle collaborent aussi les auteurs du livre Les Féministes blanches et l'empire.
Cette ancienne responsable des Cahiers du féminisme (revue de la LCR) contre-argumente efficacement tout en mettant en évidence certaines faiblesses du mouvement féministe des années 1970, la pauvreté des échanges contemporains et l'absence de toute grille de lecture solide depuis une bonne dizaine d'années.
Provoquer le débat, fût-il houleux, il me semble que c'était l'objectif premier du livre publié par Félix Boggio et Stella Magliani-Belkacem.
L'article renvoie à de nombreux textes publiés par Syllepse, maison d'édition qui présente la particularité d'éditer Race et Capitalisme (coordonné par... Stella Magliani-Belkacem et Félix Boggio); Christine Delphy, mais également... Josette Trats.
Du débat, de la réflexion, moins de certitudes, ceci fait souvent défaut au sein du mouvement libertaire.
Bonne soirée.
N.

Avatar du membre
Acrate33
fait partie du décor
fait partie du décor
Messages : 1359
Enregistré le : 03 juin 2006 22:18

Re: [Paris] Les Féministes blanches et l'empire, débat 22 no

Message par Acrate33 » 18 déc. 2012 20:27

Du débat, de la réflexion, moins de certitudes, ceci fait souvent défaut au sein du mouvement libertaire.
j'adore :lol:

MélusineCiredutemps
touriste
touriste
Messages : 36
Enregistré le : 01 oct. 2012 21:58

vrec

Message par MélusineCiredutemps » 19 déc. 2012 10:18

pâtre a écrit :Salut,

J'ai lu le papier de Josette Trat publié sur le site de la revue Contretemps, revue du NPA à laquelle collaborent aussi les auteurs du livre Les Féministes blanches et l'empire.
Cette ancienne responsable des Cahiers du féminisme (revue de la LCR) contre-argumente efficacement tout en mettant en évidence certaines faiblesses du mouvement féministe des années 1970, la pauvreté des échanges contemporains et l'absence de toute grille de lecture solide depuis une bonne dizaine d'années.
Provoquer le débat, fût-il houleux, il me semble que c'était l'objectif premier du livre publié par Félix Boggio et Stella Magliani-Belkacem.
L'article renvoie à de nombreux textes publiés par Syllepse, maison d'édition qui présente la particularité d'éditer Race et Capitalisme (coordonné par... Stella Magliani-Belkacem et Félix Boggio); Christine Delphy, mais également... Josette Trats.
Du débat, de la réflexion, moins de certitudes, ceci fait souvent défaut au sein du mouvement libertaire.
Bonne soirée.
N.
J'ai lu ce texte avant de le poster et franchement l'interprétation que pâtre en fait est malhonnête et instrumentalisante. Même si Josette Trat fait référence aux anciennes positions de l'ancienne LCR, qui avait le mérite, à l'époque de ne pas être antiféministe (sachant que la LCR a mal tourné par la suite sur ce terrain, un peu avant de se transformer en NPA - l'un des partis les plus antiféministes qui soient avec le FN, entre autres...). Son texte critique clairement et sans faire de concession ni de détour ce bouquin antiféministe, elle dénonce son caractère manipulatoire et réactionnaire.
Quant à Christine Delphy, elle a écrit des choses intéressantes et en écrit encore de temps en temps, mais entre son analyse du genre dans "Penser le Genre" et son engagement au sein du parti d'extrême droite "à l'orientale" qu'est le PIR, il y a un grand écart tel qu'au lieu de parler de contradiction on pourrait parler d'aberration. Je suis d'accord, logiquement, avec certaines de ses analyses (que je cite d'ailleurs dans l'un de mes articles), mais je ne cautionne pas sa collaboration, au nom du féminisme, avec certain-e-s des pires ennemi-e-s du féminisme. C'est aussi ça, être libertaire : savoir garder son esprit critique, ne pas tomber dans l’idolâtrie ni dans les schémas de "pensée" binaires...
Avec le PIR et leurs allié-e-s il n'y a pas de débat ni de réflexion. Et le mouvement libertaire serait plus fort et plus sensé s'il était plus cohérent et plus claire... si les personnes qui le composent avaient moins peur d'être accusé-e-s de défendre leurs "certitudes", ou plutôt, les valeurs fondamentales de l'anarchisme qui ne sont compatibles ni avec des dérives identitaires, ni avec la défense des intégrismes religieux.

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités