Préjugés, sexisme: combat permanent

Le punk n'est pas qu'une musique ! Ici on discute de l'actualité, des manifs et des résistances en lien direct avec notre culture. "Make punk a threat again", ça vous dit encore quelque chose ?!
Avatar du membre
meluzine
squatteur/euse
squatteur/euse
Messages : 370
Enregistré le : 07 nov. 2007 18:26
Localisation : Sibérie

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par meluzine » 14 nov. 2017 14:04

kolonel muller a écrit :C'est clair ! Je viens de lire ça et les bras m'en tombent, comme à chaque fois : http://apatride.net/apatrideblog/blog/2 ... mment-1155 ( désolé je n'apporte rien au débat, c'est juste une suggestion de lecture, un témoignage )
Et ouais.
Je pense que la personne à été très courageuse de témoigner aussi ouvertement.
Elle exprime très bien son ras le bol et bien sur n'exagère pas sur ce qui peux être vécu au quotidien, malheureusement, ça ressemble beaucoup à ça pour beaucoup de personnes.

@ Norma ! encore une fois je te félicite pour ton écriture posée et tes mots justes et réfléchis.


Autre chose il y avait un lien sur un article de le procès d'un gars qui avait violé une gamine et qui s'en tire sans poursuite.
En fait il y a eu deux (!) histoires différentes récement où le mec s'en est sorti libre, prônant le consentement de la fillette.

La première histoire :
Le parquet de Pontoise ne poursuit pas l'homme, ni pour viol, ni pour violence sexuelle car la fille ne se serait pas débatu :
http://mondeinformation.com/2017/09/27/ ... rsuit.html

La deuxième histoire, le procès pour le viol d'une gamine de 11 ans à l'époque, qui est de plus tombée enceinte et a dû par la suite être placée ainsi que le bébé.
Le mec à simplement plaidé le fait que la gamine avait menti sur son age et qu'ils avaient flirté :
http://www.leparisien.fr/fait-du-jour/v ... 386477.php

Ces abandons de charges sont communs lors de viols sur adultes.
Il y a toujours la difficulté de prouver un viol et même avec des preuves, ont est jamais sûre du résultat.
Mais qu'on évoque la possibilité du consentement de ces petites filles me choque.

Quel recul....

Avatar du membre
abFab
Administrateur
Administrateur
Messages : 788
Enregistré le : 27 août 2003 19:12
Vous sentez-vous assez intolérant et punk intégriste pour fréquenter ce forum ? : Euh, moi, en vrai, je suis juste venu faire ma promo en douce, en espérant ne pas me faire repérer trop vite !
Contact :

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par abFab » 11 déc. 2017 12:20

Un peu hors sujet par rapport au topic, mais ça vaut le coup d'oeil..
Le point de départ est un peu sans intérêt, une discussion au sujet de Taylor Swift, mais elle dérive sur une galerie de portraits géniale... perso j'ai un peu halluciné :shock:

Point de départ : "Name a bitch badder than Taylor Swift"

http://www.pajiba.com/web_culture/a-lis ... -swift.php

Parmi les réponses :
"Elizabeth Freeman was the first enslaved Black person to sue for freedom & win. She ended slavery in Massachusetts. "
"Lyudmila Pavlichenko. Russian sniper who killed over 300 Nazis including dozens of officers. When on a tour of the US, she was asked how many men she had killed, and responded, "No men, just fascists." Woody Guthrie wrote a song about her."
"Lozen was a Chiricahua Apache warrior, prophet and medicine woman. She was able to use her powers in battle to learn the movements of the enemy & helped the Apaches successfully avoid capture. She fought side-by-side with Geronimo. "
"zheng shi was a sex worker in Canton who was captured & wedded to a pirate lord and so quickly proved her ability to command that she took over and at one point commanded 300+ ships with 40,000 men and was so fearsome that she forced china and britain to let her peacefully retire"
"Rufina Gasheva was a navigator for the Night Witches, an all women combat bomber squadron that flew obsolete biplanes in night bombing raids against Nazi forces.
She survived being shot down twice, escaping a minefield the second time, and got married on the Front."


(Au passage je découvre, comme tout le reste ok, les "Night Witches" -bataillon 588NBAP pour la version french...)
bla bla bla
http://blog.abfab.ninja

(a)social
Mastodon : https://mstdn.io/@abFab


"Messieurs, j'ai refait tous les calculs. Ils confirment l'opinion des spécialistes : notre idée est irréalisable. Il ne nous reste qu'une chose à faire : la réaliser." (Latécoère)

bub
squatteur/euse
squatteur/euse
Messages : 695
Enregistré le : 08 mars 2005 10:25
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par bub » 19 déc. 2017 14:18

http://www.lemonde.fr/handball/article/ ... 16660.html
les hommes encadrants toujours à l'honneur !
:bad-words:

Avatar du membre
Chéri-Bibi
pilier de bar
pilier de bar
Messages : 876
Enregistré le : 11 mars 2006 22:41
Localisation : Partout et nulle-part
Contact :

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par Chéri-Bibi » 10 janv. 2018 19:21

Guillaume Meurice, toujours aussi bon pour révéler la connerie ambiante (surtout ambiante chez les nantis d'ailleurs), à propos de la tribune du Monde sur "le droit de se faire importuner"...

IN GIRUM IMUS NOCTE ET CONSUMIMUR IGNI
Nous tournons en rond dans la nuit et le feu nous dévore

Avatar du membre
Chéri-Bibi
pilier de bar
pilier de bar
Messages : 876
Enregistré le : 11 mars 2006 22:41
Localisation : Partout et nulle-part
Contact :

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par Chéri-Bibi » 11 janv. 2018 3:40

Quand il s'agit de violence envers les femmes, certains répliquent parfois "Oh eh, il y en a qui cherchent aussi !"
Eh bien pour la première fois de ma vie, j'ai bien peur d'être d'accord avec eux :
Catherine Millet: «Je regrette beaucoup de ne pas avoir été violée parce que je pourrais témoigner que du viol on s'en sort»
:mur: :batte:
http://www.brain-magazine.fr/article/pa ... ine-Millet
IN GIRUM IMUS NOCTE ET CONSUMIMUR IGNI
Nous tournons en rond dans la nuit et le feu nous dévore

bub
squatteur/euse
squatteur/euse
Messages : 695
Enregistré le : 08 mars 2005 10:25
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par bub » 11 janv. 2018 10:41

Le moins qu'on puisse dire, c'est que ca débat intensément sur le féminisme, ce qui est une bonne chose...
Après qu'il y ait quelques femmes réacs et SM, ce n'est pas non plus étonnant.
En tous cas, ce qui est certain, c'est que le spectacle y trouve son compte !

Avatar du membre
Norma Bates
modérateur/trice
modérateur/trice
Messages : 1178
Enregistré le : 21 mai 2007 12:48
Vous sentez-vous assez intolérant et punk intégriste pour fréquenter ce forum ? : Y'a pas plus punk intégriste que moi !
Localisation : Derrière la fenêtre

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par Norma Bates » 11 janv. 2018 13:28

Chéri-Bibi a écrit :Quand il s'agit de violence envers les femmes, certains répliquent parfois "Oh eh, il y en a qui cherchent aussi !"
Eh bien pour la première fois de ma vie, j'ai bien peur d'être d'accord avec eux :
Catherine Millet: «Je regrette beaucoup de ne pas avoir été violée parce que je pourrais témoigner que du viol on s'en sort»
:mur: :batte:
http://www.brain-magazine.fr/article/pa ... ine-Millet
En quoi es-tu d'accord? Parce que cette femme a un regard, en effet, à côté de plaque sur le viol au moment de cet interview, et qu'on la violentait pour ces propos, elle l'aurait bien cherché?

Il y a par ailleurs, un commentaire sous son interview, qui dit "Personne pour lui montrer ce que c'est?". Ce qui ne serait évidemment pas à envisager. Par contre, qu'elle puisse discuter de la notion de "traumatisme", de "choc post-traumatique", avec une personne qui a subi un viol, cela pourrait l'aider à avoir l'empathie dont elle manque cruellement, justement parce qu'elle ne l'a pas vécu ou n'a peut-être pas connu quelqu'un qui l'avait vécu.
¤ L'étoffe des héros est un tissu de mensonges. ¤

Avatar du membre
Norma Bates
modérateur/trice
modérateur/trice
Messages : 1178
Enregistré le : 21 mai 2007 12:48
Vous sentez-vous assez intolérant et punk intégriste pour fréquenter ce forum ? : Y'a pas plus punk intégriste que moi !
Localisation : Derrière la fenêtre

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par Norma Bates » 11 janv. 2018 13:44

[EDIT]

J'ai par contre essayé de l'écouter sans "à priori" et en fait, je pense qu'elle se contredit toute seule et qu'avec un peu de réflexion, elle pourrait reconnaître que ses propos sont inappropriés. Et peuvent choquer, si on les prend bille en tête, et qu'on ne regarde pas plus loin.
Elle dit qu'elle imagine que perdre ses jambes dans un accident est sûrement bien plus difficile que d'être violée. La journaliste ajoute alors "Mais, vous n'avez jamais été violée". Et là, on touche à quelque-chose je pense, à travers cette question. Elle n'a pas non plus perdu ses jambes dans un accident, pourtant, elle l'envisage comme traumatisant. Elle dit donc elle-même qu'elle "imagine". Elle a donc envisagé ce que pouvait être un accidents de voiture, parce qu'elle a eu l'occasion d'y penser. Mais peut-être aussi qu'elle ne s'est pas confrontée à la peur du viol, parce qu'elle a préféré occulter cette possibilité que ça puisse lui arriver, ou que cela lui soit arrivé... En fait, ce qu'elle traduit ici, c'est qu'elle ne s'est pas projetée, dans l'idée de la violence physique qu'est un viol. Bien sûr, je ne fais ici que des suppositions, mais je pense que ça peut être une des raisons de ses propos qui sonnent faux.

J'entends d'ailleurs, le fait qu'elle raconte avoir parfois eu des rapports avec des messieurs qu'elle ne désirait pas, parce que c'était lors de partouzes par exemple, et qu'elle ne voulait pas "ennuyer" le monsieur, en lui disant non. Ici, on peut donc déjà parler de rapports soumis/non consentis/non désirés. C'est juste qu'elle n'a pas dit "non". Mais cela a été sans doute plus facile pour elle de se protéger d'un traumatisme, en pensant qu'elle n'avait pas subi de violences sexuelles pour autant... Pourtant, cela en étaient. Mais elle ne s'en rend pas compte. Et ainsi elle se protège, d'une certaine façon. Il n'est pas rare que les personnes qui subissent des violences sexuelles, ne l'admettent pas personnellement, enfouissent cela et fassent passer cela pour autre chose.
¤ L'étoffe des héros est un tissu de mensonges. ¤

Avatar du membre
Chéri-Bibi
pilier de bar
pilier de bar
Messages : 876
Enregistré le : 11 mars 2006 22:41
Localisation : Partout et nulle-part
Contact :

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par Chéri-Bibi » 11 janv. 2018 13:58

Norma Bates a écrit : En quoi es-tu d'accord? Parce que cette femme a un regard, en effet, à côté de plaque sur le viol au moment de cet interview, et qu'on la violentait pour ces propos, elle l'aurait bien cherché?
Ah non, c'était évidemment du second degré un brin cynique histoire de renvoyer dos à dos deux violences, celle des types qui pensent que certaines l'ont bien cherché parfois, et celle de la connerie crasse de Catherine Millet (qui rejoint les premiers de fait). Juste que quand tu lis ou entends ce genre de saloperie, t'as quand même la main qui te démange sévère.
Norma Bates a écrit :Il y a par ailleurs, un commentaire sous son interview, qui dit "Personne pour lui montrer ce que c'est?".
J'ai lu le-dit commentaire. Affligeant. Ce n'était pas mon propos. Par ailleurs, le tien est évidemment très intéressant et plus posé que ma réaction, mais hélas je crois qu'elle est assez irrécupérable. Chercher des explications plausibles à la connerie dangereuse n'est pas l'excuser.
IN GIRUM IMUS NOCTE ET CONSUMIMUR IGNI
Nous tournons en rond dans la nuit et le feu nous dévore

Avatar du membre
Norma Bates
modérateur/trice
modérateur/trice
Messages : 1178
Enregistré le : 21 mai 2007 12:48
Vous sentez-vous assez intolérant et punk intégriste pour fréquenter ce forum ? : Y'a pas plus punk intégriste que moi !
Localisation : Derrière la fenêtre

Re: Préjugés, sexisme: combat permanent

Message par Norma Bates » 11 janv. 2018 14:21

Ah non, c'était évidemment du second degré un brin cynique histoire de renvoyer dos à dos deux violences, celle des types qui pensent que certaines l'ont bien cherché parfois, et celle de la connerie crasse de Catherine Millet (qui rejoint les premiers de fait)
Juste que quand tu lis ou entends ce genre de saloperie, t'as quand même la main qui te démange sévère.
Par le biais de tes propos, cyniques ou non, au sujet de "violence envers les femmes" (c'est toi-même qui l'introduit ainsi), tu incarnes, involontairement mais concrètement, ces types qui pensent que certaines le cherchent bien. Désolée de le dire comme ça, mais c'est vrai.... Et je les trouve violents et sexistes envers les femmes, de ce fait, ces propos.

On peut être ironique oui, mais même sarcastiquement, associer aux propos d'une femme (aussi inentendables te paraissent-ils), ceux des abrutis qui disent "il y en a qui cherchent aussi", je trouve cela triste, et dommage, en tous les cas.
Je ne dis pas que ses propos à elle sont "défendables", mais je dis qu'ils ont sans doute une raison, d'être aussi déplacés. Et qu'ils ne devraient pas pour autant entraîner des "mains qui démangent sévère". Moi, ils me donnent plutôt envie de discuter avec elle, sur un sujet qui me touche particulièrement.
¤ L'étoffe des héros est un tissu de mensonges. ¤

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités