Lyon Antifa fest:réponse de l'auteur de l'affiche+discussion

Le punk n'est pas qu'une musique ! Ici on discute de l'actualité, des manifs et des résistances en lien direct avec notre culture. "Make punk a threat again", ça vous dit encore quelque chose ?!
Raph
squatteur/euse
squatteur/euse
Messages : 415
Enregistré le : 27 nov. 2004 23:10

Re: Lyon Antifa fest:réponse de l'auteur de l'affiche+discus

Message par Raph » 20 déc. 2013 19:13

txantxo a écrit : J'ai vécu le séjour de S. à Pau, on a partagé le même canapé [...]
Bon honnêtement, je crois que....stop, là.

Je suis cette affaire depuis le début, avec un mélange de vague sentiment de honte (parce que, soyons clair, ça a un côté voyeur) et d'intérêt. Parce que oui, c'est passionnant de voir comment un petit milieu qui se dit libertaire et alternatif parvient à gérer une accusation de viol ou d'agression sexuelle interne au milieu. Pour l'instant, il s'y prend comme une merde, d'ailleurs.

Il y deux affaires , je crois. D'abord, l'accusation initiale, qui date de quatre ans, sur laquelle tout le monde s'est -déjà trop- positionné. Je n'avais pas réagi à l'époque. D'une part parce que je trouvais délicat d'avoir un avis, sur la foi d'un simple récit, sur une affaire entre une personne que je ne connais pas et une autre que j'ai dû croiser deux fois en quinze ans, d'autre part parce que je ressentais avait été dit, et bien, par d'autres. Je ne cache pas que les doutes concernant les textes de S., leur côté ambigu, changeant et subjectif, leur aspect de souvenirs reconstruits a posteriori, je les avais partagés. A la lecture des dernières interventions de Daniel, je comprends peut-être aussi mieux que ces textes n'ont sans doute pas été facile à écrire, qu'il a fallu d temps pour dire certaines choses. Peut-être même que tout n'a pas été dit.

Et puis il y a une deuxième affaire, relancée par la réaction d'un groupe d'"anarka-féministes" suite au dessin de M. pour l'affiche d'un festival. Là, on ne parle plus des faits où de la position de S., mais de la façon dont se positionnent les uns et les autres.

Visiblement, il y a beaucoup d'amalgames, de rumeurs, de confusions entre plusieurs affaires, et une tendance à la facilité à céder au lynchage dont le milieu "anarcho-libertaire" ne sort pas grandi. Mais alors vraiment pas.

Quand je lis des forums féministes où on passe de trois posts de "c'est une accusation grave, on doit écouter les versions des deux" à "n'importe quoi, les oppresseurs n'ont pas à remettre en cause la parole des victimes" puis à "de toute façon ce mec est un violeur récidiviste et c'est bien connu", j'ai un peu peur, quand même.

Ce qui devait être dit sur l'interprétation à donner aux faits a été dit. Trop, et trop imprudemment, par des personnes qui n'ont peut-être pas tous les éléments en main.

Les développements théoriques sur la notion de viol ou les processus de la justice en milieu libertaire ont été faits, et je crois franchement que les positions des uns et des autres ne bougerons plus beaucoup.

Là, Daniel, M., quand je lis vos dernière réaction, je lis maintenant un règlement de compte concernant des faits qui vous touchent de manière très personnelle. Et je vois autour de vous des gens qui se positionnent surtout en fonction de leurs affinités passées et présentes respectives avec l'un ou l'autre.

Énervement gagnant, je vois aussi que chacun est en train de révéler de plus en plus d'infos privées sur les personnes concernées par l'affaire, à commencer par S. qui a publié un texte il y a quatre ans, s'est mise en danger en le faisant, et n'a peut-être pas donné son accord pour étaler en public tout ce qui a été étalé.

Alors, Daniel, je crois que tu as raison : c'est pas une partie d'échec ou de badminton, et on (le public) n'est pas là pour admirer les arguments les plus efficaces ni les mouvements stratégiques les plus rusés.

Je n'ai pas vocation à jouer les pompiers de forums, encore moins les arbitres dans un milieu que je ne fréquente plus que si peu dans la vraie vie, mais si la discussion publique était close là, je crois que ça serait mieux. Vraiment.

Raph
squatteur/euse
squatteur/euse
Messages : 415
Enregistré le : 27 nov. 2004 23:10

Re: 13 & 14 Décembre 2013 - LYON ANTIFA FEST

Message par Raph » 20 déc. 2013 19:24

Yanic a écrit : Par contre, il va peut-être falloir s'interroger sur ce que ce revirement des organisateurs indique (puisque visiblement les éléments avaient été porté à leur connaissance lors de la réalisation de l'affiche). Je comprends qu'on puisse se désolidariser dès le début (c'est un sujet sensible, et qui ne se balaye pas d'un revers de manche), mais se renseigner et confirmer ses choix puis s'en défausser publiquement parce que la situation devient explosive entre différences tendances du mouvement militant, c'est un peu plus douteux.
Je reviens juste sur ça, parce que cette mini-affaire dans l'affaire a relancé toute la polémique : amis anti-fa lyonnais, je crains que vous ne vous soyez pas couverts de gloire sur le coup, effectivement. C'est une chose d'afficher des idéologies radicales, c'en est une autre d’assumer ses prises de position sur un problème concret au quotidien, visiblement.

Si vous rétropédalez dès qu'un collectif anaka-féministe écrit une lettre énervée, vous ferez quoi quand un vrai méchant de l'autre bord vous fera les gros yeux dans la rue ?

Avatar du membre
bunko
squatteur/euse
squatteur/euse
Messages : 309
Enregistré le : 20 janv. 2009 14:42

Re: Lyon Antifa fest:réponse de l'auteur de l'affiche+discus

Message par bunko » 21 déc. 2013 17:56

ça devient franchement triste tout ça...
si les principaux intéressé(é)s (et melvin en particulier on l'aurait presque oublié..) sont d'accord il vaudrait mieux clore le topic et finir de laver le linge sale en privé... :hausse:
pour ce que je connait de melvin le voir ce faire traiter de sexiste, etc.. me parait proprement hallucinant..; voir un affront fait aux femmes dans l'affiche relève soit de l'instrumentalisation soit d'une mentalité d'ayatollah d'une stupidié crasse.. en ce qui concerne "l'affaire".. ben.. je commente pas.. je trouve qu'il y a déjà assez d'avis sur le sujet !..
le béton est armé,.. pourquoi pas vous..?
tu veux du teushi..?... oh non, tu sais moi la cuisine japonaise...

mètre kanter
touriste
touriste
Messages : 55
Enregistré le : 10 avr. 2012 1:19

Re: Lyon Antifa fest:réponse de l'auteur de l'affiche+discus

Message par mètre kanter » 22 déc. 2013 14:23

Bon, j'ai l'impression que c'est le moment où on fout pour la forme les derniers coups de boule, un peu à l'aveugle, avant que les keufs arrivent. Alors j'en profite aussi.

txantxo, je te crois sur parole lorsque tu décris l'auteure de CDF4A quelques temps après les "évènements" non comme une victime tourmentée par un agresseur mais comme une personne dépitée par un amour déçu. Je crois tout autant Bibi en tant que témoin des séquelles psychosomatiques de la même personne, des mois ou des années plus tard. Je crois que l'un n'exclut pas l'autre, et ce ne sera pas la première fois que le ressenti de l'agression éclate avec du retard, peut-être encore plus dans le cas où elle a eu lieu à la sortie de l'adolescence.

Je ne comprends pas non plus les réactions suscitées par le premier post de ChériBibi - qui finalement ne s'adressait qu'à une personne. On lui reproche un mot rabelaisien qui aurait fait office de signature, mais je trouve que peu font preuve de la même méticulosité lorsqu'il s'agit soit de relire la réponse à CDF4A, soit les premiers posts ici même sur ce forum qui ont suivi la parution du texte initial il y a plusieurs années. Des trucs quand même limites avaient été dits.

Avatar du membre
Chéri-Bibi
pilier de bar
pilier de bar
Messages : 935
Enregistré le : 11 mars 2006 22:41

Re: Lyon Antifa fest:réponse de l'auteur de l'affiche+discus

Message par Chéri-Bibi » 22 déc. 2013 18:04

Sans renier leur contenu, j’ai supprimé l’intégralité de mes messages ici.
Je garde l’intime conviction de mes propos, mais l’intime et internet ne vont, selon moi, pas ensemble. Un sujet aussi grave que celui traité ici n’a pas à l’être (traité) avec n’importe qui et surtout devant n’importe qui. Internet est trop rentré dans nos vies, faussant l’expression des idées et des sentiments en érigeant l’absence matérielle en présence virtuelle démultipliée.
Bien sûr, en m’effaçant, il ne restera que la prose de mes contradicteurs, guère en ma faveur... Mais une fois l’ordinateur éteint, il ne restera plus rien.
IN GIRUM IMUS NOCTE ET CONSUMIMUR IGNI
Nous tournons en rond dans la nuit et le feu nous dévore

Raph
squatteur/euse
squatteur/euse
Messages : 415
Enregistré le : 27 nov. 2004 23:10

Re: Lyon Antifa fest:réponse de l'auteur de l'affiche+discus

Message par Raph » 22 déc. 2013 22:01

Au stade où on en est, m'est avis que les autres intervenants de la discussion et/ou la modération (qui est un peu juge et partie sur le coup) s'honoreraient à faire eux aussi un peu de ménage. D'une part parce que les attaques persos de part et d'autre ne servent à rien à part laisser quelques rancœurs, d'autre part (surtout) parce que beaucoup de détail privés sur le comportement de toutes les parties concernées, avec des éléments d'identification explicites, ont été laissés sur un forum public.

Pour mémoire, ça peut rester un temps indéterminé, et on ne sait pas qui lit.

Juste mes deux balles avant que j'aille lire ailleurs.

Avatar du membre
Yanic
modérateur/trice
modérateur/trice
Messages : 1736
Enregistré le : 10 août 2003 1:28

Re: Lyon Antifa fest:réponse de l'auteur de l'affiche+discus

Message par Yanic » 22 déc. 2013 23:31

Après discussion de l'équipe de modération, nous avons décidé de supprimer les messages répondant à Chéribibi à partir du moment où il avait supprimé les siens.
Je précise que nous l'avons fait très rapidement, donc pour éviter les procès d'intentions, il ne saurait être tenu rigueur aux autres intervenants de ce "débat dans le débat" de ne l'avoir pas fait eux-même. S'ils l'avaient souhaité, il n'en auraient même probablement pas eu le temps !

J'extrais cette partie d'un des messages de Raph (toujours très pertinent) qui résume bien l'impression que les lecteurs/trices non concernés par cet échange épistolaire normalement privé pouvaient ressentir :
Raph a écrit :c'est pas une partie d'échec ou de badminton, et on (le public) n'est pas là pour admirer les arguments les plus efficaces ni les mouvements stratégiques les plus rusés
Et par anticipation, je rajoute que même si nous laissons le topic ouvert pour le moment, il n'est pas utile de revenir sur ce chapitre qui vient d'être clos "juste pour rajouter un truc", les messages seront supprimés de la même façon.

Et si vous avez raté tout l'épisode, sachez juste que vous avez raté l'impression de lire des messages privés en public, et une ou deux insultes...

Sheena
touriste
touriste
Messages : 1
Enregistré le : 20 déc. 2013 12:28

Re: Lyon Antifa fest:réponse de l'auteur de l'affiche+discus

Message par Sheena » 23 déc. 2013 11:17

EDIT Modo : comme annoncé précédemment, vu que Chéribibi a supprimé ses interventions sur ce topic, les messages lui répondant sont supprimés également.
Le message effacé a toutefois été transmis à Chéribibi au cas où il ne le l'avait pas encore lu, et qu'il souhaite y répondre en privé.

culte de la charogne
pilier de bar
pilier de bar
Messages : 930
Enregistré le : 27 août 2006 19:13

Re: Lyon Antifa fest:réponse de l'auteur de l'affiche+discus

Message par culte de la charogne » 27 déc. 2013 2:50

Après mûres réflexions et discussions, une interrogation subsiste. Si cette "affaire" ressurgit aujourd'hui, ce n'est pas du fait de la principale intéréssée, mais des auteur-es du texte publié sur Indymédia avec un titre digne du Nouveau Détective. Je suis toujours dubitatif sur leurs motivations. Notamment sur la notion de "perpétuité sans jugement"'.

:babos:

Avatar du membre
maz
zonard-e
zonard-e
Messages : 146
Enregistré le : 14 mai 2005 10:26

Re: Lyon Antifa fest:réponse de l'auteur de l'affiche+discus

Message par maz » 27 déc. 2013 16:12

culte de la charogne a écrit : ...avec un titre digne du Nouveau Détective. Je suis toujours dubitatif sur leurs motivations. Notamment sur la notion de "perpétuité sans jugement"'.
c'est pas peu de le dire... :shock:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités