Argentine, justice pour les Mères de la place de Mai

Le punk n'est pas qu'une musique ! Ici on discute de l'actualité, des manifs et des résistances en lien direct avec notre culture. "Make punk a threat again", ça vous dit encore quelque chose ?!
Répondre
Avatar du membre
Norma Bates
modérateur/trice
modérateur/trice
Messages : 1212
Enregistré le : 21 mai 2007 12:48

Argentine, justice pour les Mères de la place de Mai

Message par Norma Bates » 30 mai 2016 9:35

:pirate:

15 ex-militaires condamnés pour le plan Condor

Après des années de lutte, les crimes de la dictature de Videla et de ses sbires durant l'opération Condor sont enfin reconnus devant une cour de justice (même si certains resteront toujours à l'abri, dont des hauts-gradés de l'époque, aux Etats-Unis). Bravo, entre autres, aux femmes de la Place de Mai, qui se battent depuis des années pour que justice soit enfin rendue. Pensées pour toutes celles qui seront parties avant de voir ce jour (de mai...) arriver.

Et au passage, un peu de réclame pour les romans Mapuche et Condor de Caryl Férey, qui traitent, avec passion et talent, de ces luttes: http://www.carylferey.com/rubrique_livre.html.


Sinon, un très bon ouvrage, qui retrace plus historiquement les évènements et la résistance des Mères:
Mères et “folles” sur la place de Mai. Ouvrage d’Éric Sarner.
Ce qui surprend le lecteur de cet ouvrage est la singularité du mouvement des Mères de la Place de Mai. Son unicité relève de différents facteurs : sa fondation, autour de la figure de "disparu", sa résistance aux menaces du régime militaire, sa créativité en trouvant toujours de nouveaux moyens d’action, son irruption sur la scène politique en tant que contre-pouvoir dans une période de l’histoire argentine où toute dissension était durement réprimée. [...] Même après la fin de la dictature, leur énergie et leur militantisme continuent : elles sont au premier rang dans la contestation contre les lois d’amnistie qui garantissaient l’impunité aux responsables des disparitions.

Aujourd’hui elles sont toujours là, dans la Place de Mai, non seulement pour défendre leur cause première, la vérité sur les disparitions et les sanctions des responsables, mais également pour faire d’autres revendications dans les domaines social et économique, sur le plan national et international.

Les Mères de la Pace de Mai font partie désormais du paysage politique argentin et représentent un modèle unique dans l’histoire de la résistance et de l’action autonome contre le pouvoir. Elles sont aussi devenues la référence privilégiée de ce que peuvent faire les femmes avec leur force et leur courage.
:sm3:
¤ L'étoffe des héros est un tissu de mensonges. ¤

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités