REIMS - Des nouvelles de l'écluse suite aux attaques fafs

Le punk n'est pas qu'une musique ! Ici on discute de l'actualité, des manifs et des résistances en lien direct avec notre culture. "Make punk a threat again", ça vous dit encore quelque chose ?!
Répondre
Avatar du membre
Asso-NO
zonard-e
zonard-e
Messages : 139
Enregistré le : 10 juil. 2011 10:34

REIMS - Des nouvelles de l'écluse suite aux attaques fafs

Message par Asso-NO » 30 mai 2018 10:50

Hell-O!
Je diffuse ici les nouvelles que j'ai recu des copaines de l'Ecluse à Reims suite aux différents évenements.
Total soutien!!

le mail:
"Salut à tou-te-s,

voici le communiqué que nous avons écrit à propos des dernières attaques de faf sur L'Ecluse.

Nous ne savions pas encore quoi en faire et où le diffuser mais nous avons pris la décision d'en informer les personnes qui nous entourent mais aussi les médias libres. Si vous le souhaitez, vous pouvez le diffuser.
Nous n'avons pas donné de détail mais ils ont saccagé un camion pendant leur dernière attaque, on venait de lui faire passer le contrôle technique. Y'a plus de vitre, plus de phare, plus de retro. Demain il va être remorqué au garage et vendredi il passe devant l'expert. On a du porter plainte, ça nous a foutu un coup de devoir aller au comico mais on a pas vraiment eu le choix. On ne sait plus quoi faire et on a appris que l'attaque du 31 décembre, c'était les mêmes personnes, il y a eu menace de mort. Pour le moment y'a eu que du matériel mais on n'est pas tranquille. Bref, c'est une situation de merde.

Pour ce qui est du procès avec la ville, le premier président de la cour d'appel a arrêté l'exécution provisoire, ce qui signifie que le bail est toujours en suspens et qu'il faudra attendre la fin du procès en appel pour savoir si nous serons expulsé-e-s ou pas, selon le verdict de fin. Avec cette suspension, nous sommes assuré-e-s de ne pas être expulsé-e-s pour le moment. Les procédures d'appel se font dans une moyenne de 3 mois à un an. Ça nous laisse du temps pour finir des travaux et remettre du contenu à notre dossier et de prouver notre volonté d'ouvrir le lieu aux juges.

Nous avons eu beaucoup de visites de l'huissier qui nous sommait de quitter les lieux sans même avoir lancé de procédure d'expulsion et ça a apporté du poids à notre défense car Grand Reims compte bien démolir la maison et ils sont pressés de nous voir partir. Le fait de vouloir démolir la maison a fait que la suspension de l'exécution a été possible puisque s'ils nous expulsent et la démolissent, rendre la maison dans le cas où nous gagnerions le procès ne serait plus possible. Nous avons appris qu'ils avaient un projet immobilier sur toute notre zone. Le terrain où nous jardinons a été revendu à Reims Habitat (bailleur social) qui nous demande de partir pour commencer les fouilles et divers travaux.

Bref, la vie à L'Ecluse continuera temps qu'on sera là, on se voit bientôt.

La bise à tout-e-s."

et le communiqué en question:
"Reims le 15 mai 2018

Agression fasciste dans la nuit du 11 au 12 mai à Reims
.
Nous, association Écluse, avons été une nouvelle fois agressé-e-s par des fascistes dans la nuit du 11
au 12 mai aux alentours de 1h15 du matin.
Des supporters du Stade de Reims, se faisant appeler les Mes Os, sont venus attaquer notre local.
Cette attaque est la troisième en six mois. A chaque descente le nombre d'assaillants grandit, ils
cassent portes et volets pour rentrer dans notre local, menacent et violentent les personnes présentes,
saccagent ce qu'ils peuvent avant de s'enfuir. Cette nuit, ne pouvant entrer dans le local, la dizaine
de fachos présents ont détruit un véhicule.
Le groupe des Mes Os, plus intéressé par la bagarre que par le foot-ball en lui-même, ont comme
fait d'arme reconnu une agression caractérisée sur un sans domicile fixe. Ils sont aussi actifs dans
des actions contre les migrant-e-s et auraient des liens avec la Citadelle, lieu fasciste de Lille, ouvert
depuis un an dans le but de coordonner des actions de groupes d'extrême droite.
A cause de ce genre de groupe, l'image des supporters-trices rémois-e-s est fortement entachée et
leur violence entraîne une augmentation considérable de la sécurité autour et dans les stades. Ces
mesures s'appliquent à toute personne s'y rendant.
Pour autant, cette bande continue chaque soir ou lendemain de match ses attaques, et c'est
incroyable qu'aucune poursuite judiciaire ne soit lancée à leur encontre.
L'Écluse est ciblée à cause de sa réputation de lieu alternatif, défendant des valeurs que ces
nazillons ne supportent pas. Nos pertes sont pour le moment uniquement matérielles, mais à chaque
descente le nombre des assaillants et leur violence augmente, pour aller jusqu'où ?
Ceci n'est pas un acte isolé, dans toute la France nous retrouvons ce genre d'exaction de la part de
groupes se revendiquant d'extrême droite politique ou du milieu hooligan fasciste. Face à cette
violence fascisante nous sommes solidaires des personnes et des lieux attaqué-e-s par l'extrême
droite et autres groupes fascistes.
Il y a une nécessité d'action face à cette résurgence, que ce soit ici à Reims, et partout ailleurs.
"
Le collectif de L’Ecluse
All Posers Are Bastard

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités