Centre communautaire Autonome Macaz à Bucharest

Le punk n'est pas qu'une musique ! Ici on discute de l'actualité, des manifs et des résistances en lien direct avec notre culture. "Make punk a threat again", ça vous dit encore quelque chose ?!
Répondre
Avatar du membre
bikepunk
zonard-e
zonard-e
Messages : 184
Enregistré le : 12 déc. 2006 19:41

Centre communautaire Autonome Macaz à Bucharest

Message par bikepunk » 22 mai 2019 11:19

Les anarcho-queers et autres écolo-gauchistes de la capitale roumaine ont besoin de thunes :
le bail de Macaz, le bar théatre coopératif expire et il faut déménager. Iles ont choppé un autre lieu, qui ne fera plus bar, mais encore du théatre et bibliothèque (pour avoir pratiqué il y a quelques années, c'est la bibliothèque la plus cool de roumanie).
Il y a une vidéo qui explique tout ça (avec les sous titres en Français et en anglais)
c'est par ici : https://www.indiegogo.com/projects/maca ... -bucharest#/
une pensée pour Clive, qui aimait bien la roumanie.

et comme je suis sympa, je vous copie colle les explication en francais ci-dessous :
----------------------------------------------------------------------------------------------------------
C’est quoi le Macaz ?



~MACAZ - bar théâtre coop est une coopérative de Bucarest démarrée en mai 2016, dont les membres décident eux-mêmes sur leurs conditions de travail, les questions financières, les évènements qu’ils produisent. On est également une ressource et un lieu de rencontre pour plusieurs groupes politiquement engagés de notre ville. Fondé sur des principes antifascistes, féministes, antiracistes et anticapitalistes, Macaz représente ceux qui ne se retrouvent pas ailleurs.


Qui sommes nous ?



On est un collectif de camarades et ami(e)s qui croient dans la création des structures de travail autogérées et des espaces libres d’exploitation, dédiés à la justice sociale, à la solidarité et à l’organisation communautaire.

On a mis en pratique un modèle de travail anticapitaliste – sans patron, sans accumulation, avec une distribution égale des tâches et responsabilités entre les membres et avec une rémunération égale. On a appris également par notre expérience militante que souvent tout espace, y compris un bar, peut être dédié à certains et limité pour les autres. C’est pour ça qu’on a assumé depuis le début, et sans aucun compromis, une politique de tolérance zéro envers les attitudes racistes, transphobes, sexistes, classistes.



Qu’est-ce qu’on a fait ?



En tant que bar et espace-carrefour pour les mouvements sociaux radicaux et les scènes culturelles alternatives, Macaz a soutenu les initiatives militantes qui ne trouvaient pas leur place ailleurs, aussi que les artistes expérimentaux et politiquement engagés qui sont marginalisés dans les établissements culturels.


Pendant trois ans :



- Macaz Coop a organisé et hébergé plusieurs évènements : des spectacles de théâtre, le CineMacaz – projections des films politiques, des débats sur les sujets d’actualité, des fêtes avec des musiciens et dj, lancement des livres, des drag-shows, des soirées de poésie, Queer Karaoke, des ateliers de voguing, des concerts punk et électronique, de performances artistiques et beaucoup d’autres.

- Macaz Coop a hébergé en permanence des projets comme : Biblioteca Alternativă (quelques centaines de livres, revues, zines sur les mouvements sociaux et de théorie critique offertes pour lecture sur place et/ou prêt libre) ; le group de la Gazette d’Art Politique ; le Front Commun pour le Droit au Logement ; Mozaiq (organisation LGBTQ), E-Romnja (organisation rome feministe), Mahala, Corp (groupe de DJ queer), LeftEast, TransForm, BLOC et beacoup d’autres.

Le Théâtre Macaz a offert une plateforme pour des groupes de théâtre engagées qui re-racontent l’histoire locale d’une perspective émancipatoire, tels comme : Giuvlipen, Teatru Spălătorie, Bezna. En terme de clubbing, Macaz a invité en tant que DJ des artistes avec une éthique de travail égalitaire, en promouvant la collégialité, le travail honnête et la mutualité dans la scène locale. On a soutenu les musiciennes et DJ qui s’identifient comme femmes et personnes queer. Le soutien offert par Macaz aux artistes et au groupes d’activistes leur a permis de grandir, d’interagir entre eux et de s’influencer réciproquement, en construisant de la solidarité durable.


On se transforme en Macaz Autogéré



Il parait que ce n’est pas juste l’amour qui dure trois ans, mais aussi les contrats de bail. Le 22 juin 2019 le bar Macaz de Bucarest doit dire adieu à l’espace de la rue Moșilor 106. Il ne sera plus tel qu’on l’a connu, au moins pour un bout de temps. Le projet MACAZ Bar Teatru Coop est obligé de se transformer – d’une coopérative de travail vers un centre autogéré. On déménage de notre espace ouvert d’environ 118 m2 de Mosilor 106 dans une maison à 3 pièces, 2 mansardes et un sous-sol. On va partager ce nouvel espace avec 2 autres groupes.

Ce qu’on mettra en place dans le nouvel espace Macaz Autogéré :



- un centre communautaire féministe/queer/antiraciste.

- Biblioteca Alternativa

- un cinéma politique

- des débats sur des sujets socio-politiques.

- des déjeuners et diners communautaires.

- des freeshops

- des concerts et fêtes

- un local de répétition

- un lieu de travail et rencontres pour diverses initiatives militantes.


On a besoin de ton soutien !



Un déménagement ça prend toujours beaucoup de ressources. On a des bénévoles pour nous aider, mais on aussi besoin de l’argent pour bien accomplir le déménagement.



En plus, étant donné que le Macaz Autogéré ne mènera plus d’activité commerciale (le bar), on est en train de mettre en place un système de participation communautaire pour couvrir les coûts mensuels.


L’argent qu’on ramasse ici sera utilisé pour :



L’aménagement du local des répétitions dans le sous-sol (pour des groupes de théâtre, groupes de musique, etc..) : la ventilation, le rattrapage des murs, l’installation du plancher, l’installation du chauffage électrique et des calorifères, etc…On veut offrir un espace chaleureux et accueillant aux équipes de théâtre et aux groupes de musique.



L’aménagement de la mansarde (la refaite du plancher, l’isolement) – un espace pour Biblioteca Alternativa, les rencontres de travail, les projections vidéo et les débats.



L’aménagement des espaces communs, y compris la cuisine et la cour.



L’isolement thermique partiel de quelques surfaces.



Le calibrage du système électrique et son adaptation aux nouveaux besoins de l’espace.



La construction d’une toilette dans la cour de la maison.



Le loyer pour les premiers mois.


A part de notre reconnaissance, qu’est-ce que tu reçois ?



La grande communauté Macaz et le collectif en charge du projet te seront éternellement reconnaissants pour ton soutien ! Nous croyons dans une communauté en croissance permanente et on est content de te soutenir à notre tour en t’offrant nos nouvelles (et anciennes) ressources pour tes projets. Pourtant, si t’est plutôt quelqu’un qui aime les souvenirs, tu trouveras sur la colonne droite les récompenses que tu peux recevoir !
http://bikepunktour.blogspot.com
My bike takes me place that school never could

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 6 invités