Le CINEMA c'est de la DYNAMITE ! Quatrième !

Parlez de ce que vous voulez !
Avatar du membre
Chéri-Bibi
pilier de bar
pilier de bar
Messages : 1127
Enregistré le : 11 mars 2006 22:41

Re: Le CINEMA c'est de la DYNAMITE ! Quatrième !

Message par Chéri-Bibi » 10 janv. 2021 20:53

magicraph a écrit :
10 janv. 2021 18:09
Yo, alors j'ai vu
- L'ILE DE LA ROSE, et j'ai trouvé l'histoire cool mais le film un peu chiant. L'histoire d'un type en Italie qui construit une plate forme dans les eaux internationnales, pour y fonder un état et un monde oû il se sentirait chez lui. je sais pas, c'est cool mais ça sent netflix 2000, et le rythme est trop mou pour être un vrai feel good movie. A voir avec un livre à côté :D
Le film aurait pu être 10 fois meilleur s'ils n'avaient pas édulcoré à mort la véritable histoire de cette île artificielle de déglingos... vu que la réalité des faits ressemblait apparemment à un mix entre un Woodstock avant l'heure (en plus anar) et Waterworld sans les harpons...
magicraph a écrit :
10 janv. 2021 18:09
- SHADOW IN THE CLOUD : pas mon truc du tout. d'après la critique de daniel, je m'attendais à un film d'horreur, en fait c'est un film d'action en mode gros n'importe quoi.
Oh, j'ai dit que c'était un film d'action horrifique, pas un film d'horreur. Et pour ma part, j'aime beaucoup le "mode gros n'importe quoi" quand c'est efficace comme ici.
La première partie, claustro à souhait dans la tourelle, est tout de même très réussie. Et la seconde partie (hors de la tourelle donc) est sans temps mort.
Du coup, étape 1 : tu manges ton popcorn doucement en se demandant ce qu'il va se passer ; étape 2 : tu digères ton pop-corn en te laissant embarquer dans les improbabilités... C'est assez ma vision du ciné en fait (même si, pour le coup, j'ai plutôt picoré des tranches d'un demi-mètre d'andouille de Gémené, cadeau de Noël de ma chérie qui sait ce qui me fait plaisir).

Bref, je pige qu'on soit pas client (de l'andouille de Guémené ou de Shadow in the cloud), mais c'est une bonne petite série B d'action / aventure au sous-texte pas inintéressant et agrémenté d'un élément fantastique dans la lignée d'un bon vieux serial (ou de réussites absolues à la croisée des genres comme Predator et Dog Soldiers) plutôt qu'un pur film d'horreur.
D'autant qu'à plusieurs exceptions près, j'aime pas les films d'horreur "sérieux". J'aime frémir au ciné, mais pas avoir la pétoche. Même si beaucoup de films m'ont foutu une trouille bleue, à commencer quand j'étais môme par Bandit Bandit de Terry Gilliam, La Nuit du loup-garou de Terence Fischer, L'Exorciste de Friedkin (vu à l'âge de 10/11 ans sur l'insistance de ma petite copine, hardie fille du gardien de la cité, alors que nous gardions ma petite voisine de 2 ans, la seule qui n'a pas eu peur d'ailleurs !), et... Brisby & Le Secret de Nimh !
Bon, je m'étais aussi enfui de la salle lors de l'apparition de Dark Vador dans le vaisseau rebelle de La Guerre des étoiles (ma mère courant dans le hall pour me récupérer) et j'avais recroquevillé les pieds sur mon siège quand Indiana Jones est dans la fosse aux serpents des Aventuriers de l'arche perdue... mais c'est pas considéré comme des films d'épouvante, si ?
Puis, ado, j'ai flippé ma race devant Terreur à l'hôpital central de JC Lord et les classiques Alien, The Thing, Les Dents de la mer, Hurlements, Massacre à la tronçonneuse, Le Locataire, L'échelle de Jacob, Evil Dead... D'ailleurs, Norma évoquait Les Griffes de la nuit et c'est marrant car l'affiche déchirée par les lames m'avait tellement impressionnée sur les façades des cinés à sa sortie que j'ai mis des décennies pour le voir. Du coup bon, ça a nettement moins fait son effet.
Bref, dans l'ensemble, j'adule les classiques de la Universal et de la Hammer mais je déteste les slashers et le giallo ; les films de maison hantée me font bailler, ceux de zombie m'ennuient (à part Romero), et dernièrement, dans le genre horreur, seul Get Out de Jordan Peel a retenu mon intérêt (son suivant, Us, étant hélas nettement moins bon).

Tiens, tout ça m'a donné envie de revoir Morse de Tomas Alfredson...
IN GIRUM IMUS NOCTE ET CONSUMIMUR IGNI
Nous tournons en rond dans la nuit et le feu nous dévore

magicraph
squatteur/euse
squatteur/euse
Messages : 652
Enregistré le : 11 févr. 2004 17:36

Re: Le CINEMA c'est de la DYNAMITE ! Quatrième !

Message par magicraph » 11 janv. 2021 9:42

j'ai continué dans les dessins animés avec
- WATERSHIP DOWN (1978). Des lapins menacés par l'expansion des villes cherchent un nouvel endroit où creuser leur terrier. Sur la route de leur grande aventure, ils rencontrent le terrier autoritaire d'Efrafa et essaient avec l'aide d'une mouette criarde de libérer les lapins soumis.
Pour ceux qui se rappellent, le groupe ricain Fall of Efrafa a composé tous ses morceaux d'après le bouquin (1972) dont est inspiré le film.
J'ai beaucoup aimé!

- LES MAITRES DU TEMPS (1982) , beaucoup aimé aussi!!
hein?

fredasse
zonard-e
zonard-e
Messages : 102
Enregistré le : 29 sept. 2008 3:59

Re: Le CINEMA c'est de la DYNAMITE ! Quatrième !

Message par fredasse » 11 janv. 2021 13:40

magicraph a écrit :
11 janv. 2021 9:42
Pour ceux qui se rappellent, le groupe ricain Fall of Efrafa a composé tous ses morceaux d'après le bouquin (1972) dont est inspiré le film.
effectivement très bon animé mais, fall of efrafa étaient anglais et non ricain mon petit raph...
http://www.lustucrust.org" onclick="window.open(this.href);return false;

kolonel muller
fait partie du décor
fait partie du décor
Messages : 1465
Enregistré le : 07 mai 2005 13:22

Re: Le CINEMA c'est de la DYNAMITE ! Quatrième !

Message par kolonel muller » 11 janv. 2021 13:57

Chéri-Bibi a écrit :
10 janv. 2021 20:53
J'aime frémir au ciné, mais pas avoir la pétoche.
Avoir peur pourquoi pas, mais les jumping scare, raaah non, je déteste ça ! Procédé facile ... mais qui pour moi fonctionne à tous les coups :-P
...
Dernière grosse grosse frayeur en ce qui me concerne, un super film coréen qui passe inexorablement de la comédie à ... l'horreur pure et dure : https://cinemafantastique.net/Goksung.html ! C'était il y a 2 - 3 ans déjà ...

magicraph
squatteur/euse
squatteur/euse
Messages : 652
Enregistré le : 11 févr. 2004 17:36

Re: Le CINEMA c'est de la DYNAMITE ! Quatrième !

Message par magicraph » 11 janv. 2021 19:33

fredasse a écrit :
11 janv. 2021 13:40
magicraph a écrit :
11 janv. 2021 9:42
Pour ceux qui se rappellent, le groupe ricain Fall of Efrafa a composé tous ses morceaux d'après le bouquin (1972) dont est inspiré le film.
effectivement très bon animé mais, fall of efrafa étaient anglais et non ricain mon petit raph...
wouuups! :roll:
hein?

Avatar du membre
Chéri-Bibi
pilier de bar
pilier de bar
Messages : 1127
Enregistré le : 11 mars 2006 22:41

Re: Le CINEMA c'est de la DYNAMITE ! Quatrième !

Message par Chéri-Bibi » 12 janv. 2021 2:54

magicraph a écrit :
11 janv. 2021 9:42

- LES MAITRES DU TEMPS (1982) , beaucoup aimé aussi!!
Raaahhh, un de mes films d'animation préféré ! J'avais pleuré comme une madeleine à la fin... (bon, j'avais 7 ans)
Il faut que tu vois aussi -si ce n'est pas déjà fait- les deux autres long-métrages de René Laloux : GANDAHAR (1987) avec les dessins de Caza et surtout le chef d'oeuvre LA PLANÈTE SAUVAGE (1973) avec les dessins de Topor !!!
D'ailleurs, je repousse depuis des années faute de place un dossier pour le ChériBibi consacré à la fois à René Laloux et au magnifique écrivain SF français Stefan Wul. Car si Gandahar est une adaptation du roman Les Hommes-machines contre Gandahar de JP Andrevon, les deux autres films sont des adaptations de romans de Wul parus dans la fameuse collec' Anticipation du Fleuve noir : Oms en série (1957) pour La Planète sauvage (adapté par Topor et Laloux, et donc dessiné par Topor) et L'Orphelin de Perdide (1958) pour Les Maîtres du temps (adapté par Laloux, Moebius et... JP Manchette !).
D'ailleurs, il y a un chapitre dans ce roman de Wul assez différente de la séquence des hommes-oiseaux sans visage du film mais rappelant incroyablement la scène du palais de Jabba dans Le Retour du Jedi !!! J'en étais estomaqué à la lecture : il est de notoriété publique que George Lucas a pioché un peu partout pour sa trilogie Star Wars (il y en a eu d'autres ? Ah bon ?), notamment chez Mézières (Valérian) et Kurosawa (La Forteresse cachée), mais qu'il ait été s'inspirer d'un "roman de gare" français jamais traduit en anglais (en tout cas pas à l'époque) est tout d'même assez étonnant !
Bref, Laloux tout est bon, et Stefan Wul aussi. Pis faut que je garde mes conclusions pour un futur article, je soliloque bien trop sur ce forum ces temps-ci...

IN GIRUM IMUS NOCTE ET CONSUMIMUR IGNI
Nous tournons en rond dans la nuit et le feu nous dévore

Avatar du membre
niap
fait partie du décor
fait partie du décor
Messages : 1660
Enregistré le : 20 mai 2008 19:41

Re: Le CINEMA c'est de la DYNAMITE ! Quatrième !

Message par niap » 12 janv. 2021 7:03

Chéri-Bibi a écrit :
12 janv. 2021 2:54

D'ailleurs, je repousse depuis des années faute de place un dossier pour le ChériBibi consacré à la fois à René Laloux et au magnifique écrivain SF français Stefan Wul. les deux autres films sont des adaptations de romans de Wul parus dans la fameuse collec' Anticipation du Fleuve noir : Oms en série (1957) pour La Planète sauvage (adapté par Topor et Laloux, et donc dessiné par Topor) et L'Orphelin de Perdide (1958) pour Les Maîtres du temps (adapté par Laloux, Moebius et... JP Manchette !).
Alors oui, Stefan Wul fait partie de mon panthéon SF. Je vais me pencher sur ces adaptations.
Sinon hier, je me suis maté une petite série B pas piquée des vers: Lake Michigan monster


Galvanisé par un insatiable besoin de vengeance, l’excentrique capitaine Seafield et son équipage de tronches bigarrées se mettent en chasse de la plus effroyable créature que la Terre n’ait jamais portée : le monstre du lac Michigan !

Ryland B.C. Tews n’a pas de thunes, mais il a beaucoup d’idées, plein d’humour, un sacré sens du rythme, une belle plume, et une passion que l’on imagine sans borne pour les Monster Movies des années 1950. Tourné à l’huile de coude et shooté à la déconne, ce premier film rappelle le cinéma démerde de Winnipeg à la tête duquel trône un certain Guy Maddin. En nettement plus drôle. (http://2019.luff.ch/programme/film/lake ... an-monster)
Modifié en dernier par niap le 12 janv. 2021 21:11, modifié 1 fois.
Et pendant ce temps là, papon, libre jubile
l'état n'est pas ingrat quand on lui est servile
Chassant négligemment d’un revers de la main
L’image des enfants qui partent dans les trains

magicraph
squatteur/euse
squatteur/euse
Messages : 652
Enregistré le : 11 févr. 2004 17:36

Re: Le CINEMA c'est de la DYNAMITE ! Quatrième !

Message par magicraph » 12 janv. 2021 17:30

Je vais me rematter LA PLANÈTE SAUVAGE car je ne m'en rappelle plus du tout. Ce qui est pratique quand on a une mémoire de poisson rouge, c'est qu'on peut découvrir les mêmes films plusieurs fois :)

GANDAHAR, par contre, je pense pas l'avoir jamais vu. Merci pour les tuyaux!

LAKE MICHIGAN MONSTER aussi donne bien envie!!
hein?

magicraph
squatteur/euse
squatteur/euse
Messages : 652
Enregistré le : 11 févr. 2004 17:36

Re: Le CINEMA c'est de la DYNAMITE ! Quatrième !

Message par magicraph » 13 janv. 2021 13:11

vu le très étrange film hongrois JUPITER'S MOON.
Un réfugié syrien se fait tirer dessus alors qu'il tente de se rendre en hongrie. Mais au lieu de mourir, il acquiert le don de voler (dans le ciel, pas les supermarchés)... Complètement perdu, il se fait prendre sous l'aile d'un médecin véreux qui cherche à exploiter ce talent pour se remplir les poches, avant de devenir ami avec lui, et l'aider dans sa cavale.

Je ne sais pas trop quoi penser de tout ça, et ne suis pas trop sûr d'avoir compris le sens du film, si jamais il y en a un. Ça se laisse regarder avec plaisir, celà dit, et c'est intéressant de voir un film basé en Hongrie.
hein?

kolonel muller
fait partie du décor
fait partie du décor
Messages : 1465
Enregistré le : 07 mai 2005 13:22

Re: Le CINEMA c'est de la DYNAMITE ! Quatrième !

Message par kolonel muller » 13 janv. 2021 20:55

magicraph a écrit :
13 janv. 2021 13:11
Un réfugié syrien se fait tirer dessus alors qu'il tente de se rendre en hongrie. Mais au lieu de mourir, il acquiert le don de voler (dans le ciel, pas les supermarchés)... Complètement perdu, il se fait prendre sous l'aile d'un médecin véreux qui cherche à exploiter ce talent pour se remplir les poches, avant de devenir ami avec lui, et l'aider dans sa cavale.
J'espère que le réal voudra bien nous communiquer le 06 de son dealer !!! :lol:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités